Mais si je réagis, je m’enfonce encore plus …

La_chevre

Le piège mortel de la surmédiatisation : « Mais plus je bouge, plus je m’enfonce ! »

Vous vous enfoncez sans réagir ?
Mais si je réagis, je m’enfonce encore plus, c’est bien connu ! Il ne faut surtout pas se débattre dans les sables mouvants !

Désormais donc, dans la stratégie d’hyper-communication de Gaspard Gantzer pour vendre un Président, produit commercial sympathique et proche des gens, qui impose en permanence l’image et la parole creuse de BOZZO-le-CLOWN tant dans la Presse écrite  que sur les médias audio-visuels (il a même donné des interviews à GUILLI, la chaîne des petits enfants, et au CHASSEUR FRANCAIS …), les sondages mois après mois traduisent la lassitude et le dégoût des français pour ces méthodes dégradantes de manipulation mentale utilisées par l’exécutif, méprisantes pour l’intelligence et le libre-arbitre des français, qui ne sont c’est vrai que des « sans dents » et des « sous chiens ». Ils indiquent une érosion continue de la confiance, atteignant les chiffres apocalyptiques qui avaient précédé  l’impopularité atteinte avant les attentats meurtriers de Janvier 2015.

Mais l’exécutif a encore des atouts pour réagir : d’abord, l’action de la Garde-des-Sceaux et du Syndicat de la Magistrature alliés au « Cabinet noir élyséen » pour neutraliser les adversaires politiques et les faire condamner, quel qu’en soit le prix, à des peines d’néligibilité qui seront n’en doutons pas effectives au mois de mai 2017 ; l’action de Christiane Taubira sera également déterminante pour accroître le mécontentement populaire contre sa politique pénale et faire ainsi gonfler artificiellement les voix du FN. Avec la neutralisation judiciaire de ses adversaires et l’éclatement en une multitude de candidatures de la droite républicaine, BOZZO, si détesté et rejeté soit-il, atteindra les 18% de voix qui l’autoriseront à être présent au second tour pour y affronter la candidate FN.
Avec le coup de pipeau habituel du réflexe républicain et la descente dans les rues des associations antiracistes, antifascistes, LGBT, des FEMENS et d’ACT-UP (tous subventionnés !), les campagnes haineuses menées par le groupe BNP (Le Monde, l’Observateur, les Inrocks), le groupe ALTICE de Patrick Drahi (Libération, l’Express, l’Expansion), RADIO FRANCE pour les radios de service public, les chaînes FRANCE TELEVISION financées par le budget public au profit du PS et de la bien-pensance étatique, l’appui inestimable de la Justice et de la Presse, il peut encore espérer être élu. Sans oublier le soutien permanent et l’engagement à ses côtés de la FRANC-MACONNERIE et de grandes puissances financières communautaristes de l’ombre dont les hérauts médiatiques sont les agitateurs-provocateurs déguisés en journalistes voire comiques tels Patrick COHEN et Frédéric HAZIZA, Sophie HARAM, Stéphane GUILLON, ou autres BEDOS et RUQUIER, ainsi de pseudos-philosophes comme Jacques ATTALI ou BHL qui squattent en permanence les plateaux de télévision, tout est possible.

D’autant plus, espoir fou et improbable, que demeure l’hypothèse d’un attentat aveugle faisant plusieurs dizaines de victimes dans les rues d’une grande ville française en avril 2017, annoncé comme inéluctable par le Président de la République et le Premier Ministre lorsqu’ils évoquent sans cesse la France en guerre contre l’Islamisme radical  : ERDOGAN l’a bien compris en TURQUIE, et a ainsi pu remporter une victoire inespérée qui lui a offert les pleins pouvoirs fin octobre.

Même les réseaux sociaux ont été investis, principalement ceux destinés à influencer les jeunes enfants : interview sur la chaîne GUILLI donc, mais aussi apparition sur SNAPCHAT (destiné aux très jeunes enfants) et sur INSTAGRAM pour le public adolescent. Là aussi, la PAROLE technocratique énarchique tient lieu d’ACTION et de BILAN, puisque le Gouvernement recule sur tous ses projets et informe que les engagements souscrits en 2012 par le candidat HOLLANDE ne seront pas tenus.

Par contre, ils témoignent qu’après son voyage officiel en CHINE, le Président a fait un passage en CORÉE-du-SUD à bord de son AIRBUS avec toute sa cour et les « journalistes » accrédités à la propagande présidentielle ; parmi les informations importantes ainsi révélées, nous apprenons que BOZZO s’est fait un nouvel ami, Mr HOT SOURCE, qu’il a chaleureusement salué dans le style clownesque inimitable qui est le sien : il a également reçu sa nouvelle paire de lunettes 3D spécialement conçue à son intention pour pouvoir jouer comme tout adolescent aux jeux de réalité virtuelle ! Vous me direz qu’en son temps, un autre futur Président radical-socialiste élu de Corrèze collectionnait les culottes de Madonna pour séduire la jeunesse du pays !

A trop vouloir en faire, la mouche présidentielle s’est prise dans la toile d’araignée de la sur-médiatisation dont les mailles se resserrent à chacun de ses mouvements ; pris au piège, il ressemble ainsi au Pierre RICHARD pathétique, pris sur une plaque de sable mouvant et s’enfonçant à chacun de ses mouvements devant les yeux incrédules de Gérard DEPARDIEU dans le film LA CHÈVRE de Francis Weber, sorti en 1981 (encore une grande cuvée pour le pays !)

 

Coree_Mr_Hot_Source

 

Coree_lunettes


C’est légal parce que Christiane le veut ! …

Mensonges,  orgueil, morgue, suffisance, mauvaise foi, mépris d'autrui

Grand prix d’interprétation féminine du festival de Cannes 2015. Mention spéciale du Jury qui a tenu à souligner que lors de ses insultes permanentes contre ses adversaires et des mensonges qu’elle profère impudemment devant la presse, elle atteint des sommets dans l’expression pathétique de son orgueil dégoulinant, de morgue déplacée, de suffisance accablante, de mauvaise foi et de total mépris pour autrui qui font d’elle une comédienne d’exception

guillotineCes derniers jours, la presse parlait un peu trop à son goût de sa « padawan », Najat, devenue presque sa rivale par ses excès permanents en matière de réformes sociétales clivantes. Et cela commençait à faire de l’ombre à la « diva » !
En conséquence, tous les voleurs à la tire de France, Navarre et Roumanie, libérés pour l’occasion par décret spécial de la garde-des-sots, se retrouvaient sur leur terrain de travail favori, devant le tapis rouge du festival de Cannes, pour honorer et acclamer leur icône, Christine Taubira, venue comme à son habitude exhiber sa plastique parfaite et tenir des propos salaces au centre du temple du paraître.
D’autant plus facilement que le nouveau Président est son ami Pierre Lescure, et que la réception très privée suivant la diffusion du film lui permettra de constater les ravages causés par la poudre blanche rapatriée d’Amérique du Sud auprès de ses amis bien-pensants intermittents du spectacle
Car elle a bien raison d’être fière :
– après l’inauguration par BOZZO du musée de Pointe-à-Pitre consacré à la traite négrière européenne (84 millions d’euros au compte de la collectivité),
– après le vibrant hommage rendu par le même Bozzo à l’un des plus grands criminels du XXe siècle,
– après le symbolisme magnifique de l’invraisemblable acte de repentance présidentiel rendu à Port-aux-Princes par Flanby s’étalant ventre à terre devant la statue du chef de la révolte des esclaves, Toussaint Louverture,

voici que le syndicat de la magistrature comble un de ses voeux les plus chers : malgré la loi française qui interdit toujours la GPA, malgré la condamnation réïtérée de la chambre criminelle de la Cour de Cassation contre ces pratiques, un magistrat passant outre les réquisitions contraires du parquet, a ordonné que soient inscrits à l’état-civil français trois enfants nés de mères porteuses à l’étranger, achetés par des couples gay ou lesbien et non rejetés pour malformation quelconque ou couleur de cheveux ou d’yeux non conformes à la commande..

Il est ainsi démontré une nouvelle fois que les volontés taubirienne et du syndicat de la magistrature supplantent la volonté populaire exprimée par un vote démocratique, et en conséquence les lois de la République qui en sont issues et les arrêts de la plus haute juridiction de ce pays !

Donc, Christiane, si elle mène toujours le combat de sa vie contre la traite négrière européenne il y a trois siècles, soutient également au XXIe siècle une nouvelle forme d’esclavagisme qui réduit les jeunes filles issues du monde des « sans dents » au rôle de « juments » porteuses d’enfants conçus artificiellement pour les couples LGBT.

Comme l’affirment ses partisans, « l’Etat, c’est Elle ! »

Bravo : mais lorsque aura sonné l’heure de couper les branches pourries qui ont défiguré et vidé de leur sens les mots  « République », « Démocratie », « Liberté », « Egalité » ou « Fraternité », il ne faudra pas omettre de faire tomber prioritairement certaines têtes, fussent-elles de couleur et infiniment méprisantes !

Souvenons-nous en effet du brillant exorde du discours de Paul Quilès au Congrès du Parti Socialiste de Valence en 1981, citant Robespierre, et gardons-le toujours présent à notre esprit !


Les libertés publiques progressent par rétropédalage dans la France « des lumières éteintes » et de l’Esprit Saint du 11 Janvier

manu250

Enfant capricieux et colérique, Manu a gardé de son enfance catalane cette propension tyrannique à toujours vouloir diriger sans écouter l’avis des autres, quitte à utiliser des méthodes immondes et malhonnêtes pour imposer sa volonté 

Les socialistes nous avaient gratifié le 5 mai 2015 d’une avancée majeure pour nos libertés publiques avec le vote de la « Loi sur le Renseignement », voulue et portée par le Matador barcelonais, qui avait gravé dans le marbre de notre législation l’écoute généralisée et systématique de tous les citoyens de ce pays, pour recherches préventives et aléatoires d’un nombre indéfini d’incriminations,  non limitées aux seuls actes de terrorisme, pouvant traiter à la fois des affaires privées de coeur et de fesse, de l’espionnage industriel ou plus prosaïquement de magouilles et tripatouillages politiques dans le camp des opposants.

Les socialistes, si critiques il y a peu d’années pour le « Patriot Act » américain démontraient qu’ils n’avaient de leçon à recevoir de personne en cette matière et n’étaient plus à un reniement ni un retournement de veste près, au point de non retour qu’ils avaient atteint.

Si l’écoute des Magistrats et des Avocats dans leurs conversations professionnelles avec leurs clients était bien autorisée et légalisée par ce texte, la section de la Cour d’Appel de Paris du « Syndicat de la Magistrature » a voulu solenniser par un « arrêt » judiciaire ce texte majeur, en confirmant sa légalité ; cet arrêt, aussi important que le « Mur des Cons »,  restera dans les annales judiciaires comme un retournement  « politisé » de notre jurisprudence,  bien dans la ligne trotkiste définie par la doctrine fondatrice de ce syndicat, la fameuse « Harangue de Baudot » et aussi importante pour les principes judiciaires de notre démocratie que la fameuse loi d’exception de Vichy supprimant le principe de non-rétroactivité des lois, dont Costa-Gavras a tiré son film « Section Spéciale ».
Il confirme en effet la légalité des écoutes « filets de pêche » systématiques,  « flottantes » dit-on,  de toute la population, sans besoin de justification légale ni durée  prévue, et par conséquence la possibilité de poursuites judiciaires pour des faits de nature à faire ombrage aux intérêts politiques du parti socialiste, aux intérêts idéologiques du « syndicat de la magistrature », aux caprices de Pierre Bergé, aux errements et provocations des « Fémens » et d’ « Act-Up » dans leurs luttes LGBT,  pour la cause d’un féminisme ultra, de la « Novlangue », à la sexualité des hordes de « folles » de la « Mairie de Paris » et du SIDACTION (propriété de Pierre Bergé) réunis.
Et même un « intellectuel de gôche » aussi considérable pour l’engeance bien-pensante qu’Emmanuel Todd (surtout connu par son Père Olivier, créateur du Nouvel Observateur !), qui ferraille avec le Premier Ministre sur l’interprétation à donner à « l’Esprit saint du 11 janvier », n’hésite pas à comparer, en ce 8 mai 2015 sur RMC dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin, Emmanuel Valls au Général Franco :

« C’est l’optimisme de la révolution nationale et du maréchal Pétain. Lui aussi accusait les Français résistants d’être des Français pas bien. »

Le premier ministre envisage désormais, vu le triomphe personnel que le vote de cette loi et l’arrêt du syndicat de la magistrature apportent à son crédit, d’établir, comme dans l’Espagne démocratique de son modèle politique, l’élimination physique sans jugement par « garrotage » des opposants politiques que ces écoutes administratives révèleraient ;  car dans les « France des Lumières éteintes » et de « l’Esprit Saint du 11 Janvier », on ne s’oppose pas aux mafias socialisantes qui mettent en coupe réglée le pays et le ruinent pour l’avantage de la nomenklatura des bien-pensants. Et puis quoi, n’a-t-il pas reçu mission d’éliminer avec le soutien des « Fémens » et « Act-up » tous les fascistes, racistes, antisémites, homophobes, islamophobes, toute cette lie se prétendant de civilisation européenne et de morale judéo-chrétienne qui ose s’opposer à des personnes aussi remarquables que Najat Valaud-Belkacem et Christiane Taubira

Mais la grande triomphatrice de cet épisode majeur restera quand même Christiane TAUBIRA, que l’on disait affaiblie et prête à quitter le gouvernement : la famille GORGONE, inconsolable depuis la perte de la troisième de ses filles, MEDUSE, délibérément assassinée par cet abruti de PERSEE qui lui a traitreusement tranché la tête,  se réjouit de la naissance en son sein d’une quatrième fille, CHRISTIANE, qui a repris le flambeau de MEDUSE : c’est elle qui maintenant porte la chevelure de serpents venimeux et transforme en pierre par son regard méprisant les ennemis du parti au pouvoir.
Mais plus important encore, le ZEUS PANCREATOR régnant sur l’OLYMPE ELYSEEN, le MARS GUERRIER, SEDUCTEUR et VAINQUEUR de la rue du Cirque, l’utilise comme bouclier pour éliminer par son regard ses adversaires politiques et lui ouvrir grandes les portes de sa reélection en 2017,  faute d’adversaires réduits en pierres par le regard de la GORGONE et le Syndicat de la Magistrature !

Avec l’appui de ce syndicat, de la justice administrative contrôlée par les amis du Matador d’opérette, et surtout de la Presse BNP (plus LIBERATION et MEDIAPART !) et des médias audiovisuels de service public et du groupe CANAL PLUS dont les chroniqueurs ne sont pas avares de leurs efforts, cela semble bien parti !

Mais qui est dupe ?

Christiane Gorgone, la Méduse des bien-pensants

Christiane, la quatrième et la plus remarquable des soeurs Gorgone

Et quel plus bel hommage rendre au combat antirépublicain, raciste anti-blanc et anti-français que mène depuis tant d’années l’indépendantiste guyanaise, qui s’est infiltrée au coeur de la République pour mieux en saper les fondements, que celui d’Yves de Kerdrel, admiratif et lucide, cette semaine dans son éditorial de VALEURS ACTUELLES :

 » Il a fallu trois siècles à la France pour se doter d’une justice équilibrée. Il a suffi de trois ans à Christiane Taubira pour détruire les piliers de ce système, instaurer une culture de l’excuse et un laxisme pénal. Désormais, la garde des Sceaux passe la totalité de son temps à parfaire son image de victime d’un racisme qui n’existe pas et d’icône d’une gauche bobo. Dans une interview à « Paris Match », elle ne parle que d’elle, comme cible d’une soi-disant violence médiatique due à sa condition noire. Quand on n’a rien à dire, il vaut mieux se taire « .


Souvenir de la République Populaire Démocratique de Guyane et de sa Présidente à Vie, Christine Taubira

Louis Philippe, Monarchie de Juilet

Sous la Monarchie de Juillet, ces caricatures et ce manque de respect pour le Souverain étaient parfaitement tolérés ; sous FLANBY et TAUBIRA, elles vaudraient à leur auteur la peine de mort !

Et la farce continue conformément au plan machiavélique ourdi par le  « Cabinet noir » élyséen pour victimiser le Front National et pousser les électeurs traditionnels de la droite démocratique à le rejoindre, assurant ainsi la victoire Marine Le Pen au premier tour des élections présidentielles et le triomphe assuré du champion teint de la démocratie totalitaire, prolétarienne et vaguement ennemi du monde de la finance, au second.

LES PERSONNAGES :

  • Au départ, une blague de potache d’une membre du FN (candidate aux Municipales à RETHEL !), présentant sur sa page personnelle FACEBOOK le portrait d’une adorable petite guenon à côté de celui de l’Indépendantiste guyanaise Christiane Taubira.
  • Ensuite, le parti indépendantiste guyanais WALVARI, crée par Christine Taubira pour la satisfaction de ses ambitions personnelles guyanaises, dont elle est Présidente d’Honneur à vie
  • Le premier rôle échoit évidemment à Christine TAUBIRA, Juge et partie dans cette affaire, Garde de la Tinette (seau dans lequel on fait ses besoins), qui décide de la carrière et de l’avancement des Magistrats,
  • Enfin, le Tribunal de Grande Instance de Cayenne, présidé par un membre éminent du Syndicat de la Magistrature et obligé de sa Ministre (bien sûr, dans le fief même de la Ministre, il faut présenter quelques garanties … !)

LE DRAME SE NOUE :

  • WALVARI, pour l’honneur de sa Présidente indépendantiste, dépose une plainte à CAYENNE contre Anne-Sophie LECLERE et le FRONT NATIONAL
  • Ni Anne-Sophie LECLERE, ni le Front National, ne trouvent sur place le moindre avocat qui accepte de les défendre à l’audience programmée à Cayenne le 08.06.2014 (défendre une telle cause serait s’exposer à une agression à la machette suivant la grande tradition démocratique locale)
  • En l’absence de la prévenue et du parti incriminé, non représentés faute d’avocats, WALVARI, téléguidé à distance par sa marionnettiste,  se présente avec six Avocats et une floppée de militants tenant à affirmer combien cette blague les a heurtés et blessés : le FRONT NATIONAL doit être interdit !
  • Le Procureur de la République, qui doit complaire à son Ministre et supérieur hiérarchique, prend des réquisitions d’une extrême sévérité, uniques dans l’histoire de la justice française – (même au XIXe siècle lors de la Restauration, de la Monarchie de Juillet ou sous le Second Empire, on n’a jamais connu tel extrêmisme !) en réclamant une peine de 4 mois de prison ferme et 5000 € d’amende, 
  • Le SYNDICAT de la MAGISTRATURE en rajoute encore par l’intermédiaire de son militant, Président du TGI de CAYENNE, qui condamne Anne-Sophie Leclere à l’invraisemblable peine 9 mois de prison ferme, 50.000 € d’amende et cinq ans d’inéligibilité et le FRONT NATIONAL à 30.000 € d’amende 🙂
  • Contrairement aux voyous, assassins, trafiquants de stupéfiants, braqueurs, djihadistes, violeurs et autres pédophiles, elle ne bénéficiera pas d’une peine aménagée avec port du bracelet électronique ; l’administration carcérale de Mme TAUBIRA réfléchit à une réouverture du bagne de Cayenne, notamment de l’Ile du Diable,  à son usage exclusif ; cela vengerait à la fois Jean Valjean et d’Alfred Dreyfus … et ouvrirait la voie glorieuse du Panthéon à Mme TAUBIRA !

LE DENOUEMENT (PROVISOIRE ?)

Ce Jugement est évidemment purement politique, inique, grotesque et ridicule ! Bravo Mr Bruno LAVIELLE, Président du TGI de CAYENNE pour cette magnifique pierre dans le jardin d’une Justice libre, indépendante et impartiale ! Dans le pays des bouffons de  cour, des « fous du roi », l’insolence envers le pouvoir a toujours été érigée en principe (souviens-toi que la roche tarpeïenne est proche du Capitole, susurrait lors du triomphe du Général vainqueur l’esclave son oreille !), constituait un droit fondamental et une nécessité, illustré par des maîtres aussi illustres que TRIBOULET. Jamais, même au-cours des siècles les plus implacables (au XIXe siècle par exemple, lors des périodes les plus répressives contre les Républicains – Restauration, Monarchie de Juillet, Empire – , on n’avait connu justice aussi aveugle et révoltante !) ; une constante historique à retenir cependant : les excès et les outrances d’un camp justifient toujours à l’avance les excès et les outrances du bord opposé. Ainsi naissent les Guerres de Religion, les Révolutions, l’absolutisme, le fascisme, le national-socialisme et le communisme, les coups de force, les coups d’état, les « pronunciamentos » et tous ces mouvements sanglants où chacun se mure aveuglément dans ses certitudes et son sectarisme, déniant tout droit aux idées opposées de s’exprimer, quitte à les détruire et brûler comme Hérétiques sur les bûchers de l’Inquisition Taubirale ! Mais BOZZO et TAUBIRA sont contents ; dans un pays démocratique apaisé, ils ont lâché les démons de la discorde et de la dissension, volontairement opposé les unes aux autres les factions rivales, les communautés, les courants philosophiques, les religions, les écoles, les sexes (et même le troisième !),  voire les multiples maîtresses présidentielles.

Attiser toutes les haines pour survivre et garder le pouvoir, fût-ce au prix de l’abaissement total  et du naufrage de la Nation, tel est leur unique programme et leur idée fixe ! « Divide et Impera », diviser pour régner ; FLANBY, faute de mieux n’a pas oublié le vieil adage du Sénat romain, et se montre fidèle aux enseignements du Diable de Solutré, Grand dignitaire de la Francisque, protecteur et ami de Bousquet !

  • localement WALVARI réaffirme son attachement à sa Présidente à vie et démontre qu’il est le seul parti local à défendre l’honneur des guyanais !
  • au plan national, le SYNDICAT de la MAGISTRATURE réaffirme une nouvelle fois sa totale soumission au régime de gauche et son jusqu’au boutisme politique en tant qu’acteur de la révolution prolétarienne !

Le message subliminal délivré par le Syndicat de la Magistrature est clair :

Que notre message soit clairement entendu par Nicolas SARKOZY et les partis de la droite républicaine. La démocratie, la loi et la justice, on s’en fout !  Nous, c’est la guerre que nous menons, une lutte à mort pour laquelle seules deux issues sont possible : soit le SYNDICAT de la MAGISTRATURE vaincra et éliminera à tout jamais les ennemis de la gauche plus ou moins prolétarienne, installant le pays dans une dictature des Juges ; soit les cadavres de ses membres joncheront le champ de bataille ou seront suspendus à des crochets de bouchers ! 

Mais FLANBY et TAUBIRA, la main sur le coeur,  tiennent à réaffirmer qu’à aucun moment ils n’ont été informés de la situation, bien que parties au procès par l’intermédiaire de WALVARI ; les Magistrats qu’ils ont nommé et choisis parmi les membres du Syndicat de la magistrature sont totalement libres et indépendants : leurs jugements politiques ne doivent être ni commentés, ni critiqués et il appartient à chacun de les respecter ! Même JUPPE et Jean-Louis DEBRE l’ont affirmé ; quant à François FILLON, il discute secrètement de son avenir politique avec le Monarque !

Suivre le compte-rendu de l'affaire dans le quotidien guyanais FRANCEGUYANE ; la réaction de Philippe BILGER, ancien Avocat Général près la Cour d'Appel de Paris, et soutien de François Hollande lors des élections présidentielles de 2012 : "Une justice d'exception"


Poètes, vos papiers !

plaquette_sm

Etrangers en situation irrégulière, délinquants en cavale, malades mentaux dangereux, pédophiles assassins, violeurs récidivistes, professionnels des abus de faiblesse et bourreaux des personnes âgées inoffensives, trafiquants de stupéfiants, braqueurs lourdement armés par la maison Kalachnikof,
Vous tous dont le portrait n’est pas épinglé sur le MUR DES CONS, rebuts de l’humanité, misérables martyrs du délit de faciès, associaux rebelles contre l’ordre établi qui refuse de vous donner votre juste place au banquet des gens biens,
Fier de sa tradition et de ses principes prolétariens de défense des opprimés, le SYNDICAT de la MAGISTRATURE, avec sa plaquette VOS PAPIERS vient à votre secours pour échapper et résister aux contrôles d’identité auxquels nos ennemis communs, POLICE ou GENDARMERIE, veulent vous soumettre
En vente au prix unique de 3€ dans toutes les bonnes librairies.