Gay Games de PARIS 2018

Les GAY GAMES de PARIS, arrachés de haute lutte par les groupes de pression et les associations d’agitation-provocation LGBT financés par Pierre BERGER et regroupés autour du Maire de Paris, Anne HIDALGO ; de l’ancien Président du Conseil Régional d’Ile-de-France Jean-Paul HUCHON et de la première ministre des sports du gouvernement AYRAULT, Valérie FOURNEYRON, qui avaient décidé de leur financement sur fonds publics, sont l’une des rares réussites marquantes du quinquennat du clown BOZZO.

paris 2018

Alors qu’ils ont battu leur plein du 4 au 12 août 2018 sous la canicule, devant des gradins vides et dans l’indifférence générale, comment ne pas rendre hommage aux héros de la cause LGBT qui se sont tant battus pour honorer, en la privilégiant, cette communauté, qui est la seule à voter encore pour eux !
Depuis la disparition de Pierre BERGE, même les médias se désintéressent de cet événement alors qu’une communauté sexuelle autoproclamée « d’élite, sure d’elle, dominatrice » et méprisante en sus, a pris le contrôle d’une ville, à travers ses élus. Tous les adjoints homosexuels, choisis et promus par Bertrand DELANOE, ont été mariés par lui-même ou son successeur Anne HIDALGO ; l’appartenance à cette communauté est la condition sine qua non pour faire une carrière politique dans la ville.
Alors, rendons hommage au Maire de PARIS, qui 

– malgré les moqueries, les lazzis, les sarcasmes, a eu la courage et la ténacité d’abandonner de missions municipales régaliennes d’intérêt général telles que l’hygiène publique (la dératisation par exemple, puisque les rats ont envahi PARIS) pour la satisfaction financière des exigences communautaires d’une minorité sexuelle, 
– malgré les déficits budgétaires abyssaux que son irresponsabilité a creusés dans le budget de la ville,
– malgré une politique pseudo-écologiste ultra visant à purger, seule et contre tous, de sa pollution en éradiquant la ville de sa circulation automobile,
– malgré les faillites incessantes des sociétés avec lesquelles elle a signé des accords de services para-municipaux,

a maintenu une politique extrémiste et jusqu’au-boutiste en faveur du communautarisme gay, en privilégiant les activistes LGBT les plus ultras et agressifs, au mépris de l’intérêt général, en finançant avec les fonds publics ces jeux sans le moindre intérêt. (Elle s’en défend en dénonçant le machisme de ses adversaires politiques qui ne supporteraient pas qu’une femme dirige la ville, leur « racisme » au motif de ses racines andalouses, et bien sur leur homophobie puisqu’il faut bien mettre cette notion socialiste à toutes les sauces et que la « fachosphère » est partie intégrante de la doxa socialiste)

En illuminant la Tour-Eiffel des couleurs arc-en-ciel, en décorant l’Hôtel-de-Ville d’immenses drapés de ces mêmes couleurs (et l’Assemblée Nationale également à l’initiative de son Président), en redessinant les passages piétonniers avec ces couleurs ainsi que les plaques de certaines rues, et en payant de sa personne en assistant personnellement à ces événements, elle réaffirme son attachement et sa passion pour le communautarisme LGBT,  et surtout son intérêt pour un vote qui l’a portée au pouvoir en tant que représentante de la « socialie-boboy-gay » si chère à son cœur de femme de gauche de mouvance extrémiste,  puisqu’elle appartient à la même chapelle maçonne que Christiane TAUBIRA et Najat VALAUD-BELKACEM et que toutes trois ont poussé, puis soutenu, Vincent PEILLON, Notable maçon du « Grand Orient de France », à se présenter à la primaire socialiste et l’ont accompagné jusqu’à sa défaite humiliante.

 

 


Et Claudine DUPONT sauva la FRANCE !

Informée très officieusement que par la grâce infinie de sa jeunesse rayonnante, la blancheur de ses dents, son éternel sourire, l’importance du vote musulman en FRANCE, et son incompétence radieuse doublée d’une exceptionnelle maîtrise de la langue de bois, elle allait hériter du titre envié de Directrice de campagne du candidat à sa propre réélection présidentielle, BOZZO, Claudine DUPONT a immédiatement chargé le service central d’inspection du ministère de l’éducation nationale, qui lui dicte sa politique, de lui soumettre des idées novatrices utiles au succès de leur favori.

ecole_etat_vichy

Les Inspecteurs d’histoire lui ont rappelé que le Maréchal PETAIN, vainqueur de VERDUN, qui avait obtenu en 1940 l’appui des députés socialistes qui lui accordèrent les pleins pouvoirs, et notamment celui de rédiger une nouvelle constitution adaptée à ses besoins, avait bénéficié d’un soutien populaire quasiment unique dans notre histoire récente. Il s’appuyait sur des idées simples, notamment en matière d’éducation : c’est ainsi que tous les enfants portaient une blouse grise, et étaient rassemblés tous les matins dans la cour de leur établissement pour la cérémonie du lever du drapeau à l’occasion de laquelle ils chantaient l’Hymne du Maréchal, le fameux « Maréchal nous voilà » pour dire toute leur affection et leur espoir au vieillard providentiel, qui comme BOZZO-le-CLOWN et le Caudilleto d’EVRY,  avaient fait don de leur personne au pays.

Reprendre cette idée pour l’occasion paraît excellente à Claudine ; alors, pour l’adapter à la modernité, elle a décidé que le clip de campagne tournerait autour de ce thème ; mais faute de socialistes historiques comme Pierre LAVAL, Marcel DEAT, Jacques DORIOT ou Joseph DARNAND pour magnifier l’oeuvre du quinquennat, ce sont les grandes figures 2012-2017 qui seront mises en avant : le vice-président d’abord, Pierre BERGE, qui imposa le mariage gay, la pma et la gpa, mais aussi réussit à acquérir pour une somme symbolique avec ses affidés milliardaires Xavier NIEL (de FREE) et Mathieu PIGASSE (Banque LAZARD) la presse de gauche en faillite (le Monde, le Monde diplomatique, l’Obs, les Inrocks, Telerama, la Vie, Courrier International, le Huffington Post, etc …) en les réduisant au rôle de feuilles de propagande du gouvernement, tout en les faisant vivre avec l’argent des subventions publiques versées par le Ministère de la Culture ! Mais aussi évidemment les chefs de gouvernement incompétents qui ont précipité le pays dans l’abîme, les ministres de la république bananière allant quémander auprès le l’ambassadeur qatari des gratifications mensuelles pour infléchir la politique gouvernementale en faveur de son pays ; les féministes intégristes, telles la Maire des Parisiens, impliquées dans la création de la Novlangue socialiste ; les dirigeants socialistes ripoux et repris de justice qui ne conçoivent la politique que comme un moyen de s’enrichir personnellement aux frais du contribuable ; et le monde interlope des journalistes laquais vivant eux-aussi – tels un coiffeur-teinturier, une maquilleuse et de nombreux cireurs de pompes – de gratifications et d’avantages matériels, financiers et fiscaux aux dépens du Contribuable, comme ces prétendus « comiques » sans talent dont la présence est imposée aux téléspectateurs car ils sont les propagandistes zélés de la pensée unique et de la bien-pensance !

Alors, comme la chantait Maurice Chevalier,

Et tout ça fait D’excellents français D’excellents soldats Qui marchent au pas !

Bonne chance à eux et toutes nos félicitations à Claudine DUPONT ; sa Marraine Ségolène qui la baptisa ainsi, peut être fière d’elle !  


Les fossoyeurs de la liberté de la presse

Aude LANCELIN, ancienne directrice adjointe de la rédaction de l’OBS, bien que marquée à gauche,  vient de dénoncer couragement dans son livre « LE MONDE LIBRE » le mal et les dégâts qu’ont fait les financiers des groupes BNP (Bergé-Niel-Pigasse : le MONDE, l’OBS, TELERAMA, COURRIER INTERNATIONAL, etc …) et DRAHI (SFR – Libération – L’Express) en plaçant au nom de leurs intérêts personnels (leader du mouvement LGBT qui a su imposer au gouvernement « le mariage pour tous », « GPA » et « PMA » pour BERGE ; intérêts mafieux pour  Xavier NIEL et son groupe de télécommunication FREE ; et intérêts économiques de la Banque LAZARD,  qui travaille avec le Ministère de l’Economie et des finances pour PIGASSE ; et maintien sous assistance financière de l’Etat pour le groupe SFR en faillite de DRAHI) en faisant de la presse de ce pays une branche du SERVICE DE COMMUNICATION ET DE MANIPULATION MENTALE de l’ELYSEE, à côté du CABINET NOIR ANTISARKOZYSTE. 

D’ailleurs, après avoir puissamment mis ces groupes de presse au service de la réélection de BOZZO-le-CLOWN en mai 2017, ces renards de la finance sans foi ni loi – sentant le vent tourner – pèsent maintenant et militent pour le compte d’Alain JUPPE et de son âme maudite, Fançois BAYROU, le pro-hollandiste, dont ils savent très bien qu’ils ne viendront pas fouiller, en cas de succès, dans la Géhenne de leurs intérêts financiers.
le_monde_libre

Il est étonnant que les JUGES du SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE, si prompts à instruire n’importe quelle affaire du moment qu’elle met en cause un adversaire politique du pouvoir en place, se désintéressent de ces crimes contre la démocratie et la république qui nuisent si fortement au pays. Et dire qu’au BRESIL, ils ont destitué la Présidente de la République pour bien moins que cela ! Ce qui n’empêche pas cette PRESSE ( dont Roland JOFFRIN et Edwy PLENEL constituent la part la plus noire) de donner des leçons de démocratie au BRESIL et à tous les pays démocratiques de la planète !

[lyte id= « G59KKrBzsBQ » /]

Très engagé contre ces dégénérés qui ont pris le contrôle de la PRESSE pour le compte de BOZZO, qui le leur rend bien d’ailleurs avec l’argent public,  Jean-Luc MELENCHON a consacré un article de son blog pour dire tout le bien qu’il pense de cet ouvrage ; il l’a intitulé : «  Le Monde libre », un reportage sur la vie d’un égout », dans lequel il relève à propos des groupes de presse BERGE- NIEL-PIGASSE et DRAHI :

Le marigot des vieillards cacochymes fortunés et des marquis de circonstances est en fait une cour des miracles de la fatuité. Et ce récit nous libère aussi d’un poids. Celui que notre conscience pouvait animer dans nos scrupules quand nous attaquions si frontalement ce petit monde pour ses photos pourries, ses titres à vomir, ses complicités odieuses, son instrumentalisation de Le Pen et ainsi de suite. La vérité éclate dans ce livre : ils sont pires que nos accusations le disaient. Ou pour mieux dire, cela fait le même effet que les révélations sur Hollande : on voyait bien mais on n’arrive pas à croire que ce soit aussi lamentablement vrai.

Comme quoi, entre gens honnêtes, on peut ne pas partager les mêmes opinions mais parvenir aux mêmes conclusions à propos de criminels qui déshonorent notre société par leur mépris pour les règles de notre République et de notre Démocratie, en violant impunément avec le soutien présidentiel une liberté publique fondamentale.

Et pour ceux qui ne connaissent pas PIGASSE, le révolutionnaire rose dégénéré incarnation de la gauche « bobo », intransigeant et sanguinaire dans ses propos en direction des « sans dents » méprisés, mais énarque et milliardaire pour ce qui le concerne, Directeur-Général de la Banque LAZARD, la présentation sympathique qu’en fait Alain FINKIELKRAUT :


Le Diable s’habille en Saint-Laurent (récit hagiographique fantasmé de la lutte éternelle entre le bien et le mal)

Satan_Berge_250Qui jamais saura conter le courage surhumain, la  volonté farouche, l‘intensité obsessionnelle d’une ambition carnassière – meurtrière et assassine – démesurée qui furent nécessaires au Clown pour franchir le porche de la Cathédrale Notre-Dame de Paris et assister à un office catholique, religion exécrée qui réunit toutes les valeurs morales qu’il hait et combat depuis la création du monde, cet instant fatidique où, parmi les Anges révoltés contre le Créateur, il fut avec ses frères dégénérés et incestueux bannis du Ciel et précipité en Enfer !
PARIS vaut bien une messe, répétait le bon roi HENRI IV pour justifier son abjuration ; une REELECTION vaut bien toutes les messes,  tous les mensonges, toutes les trahisons et tous les crimes de la création surenchérit BOZZO !

Mais le SERVICE DE COMMUNICATION et de MANIPULATION MENTALE ÉLYSÉEN était formel : l’appui des communautarismes LGBT et MUSULMANS (86% avaient voté pour lui et élu en 2012) ne serait pas suffisant en 2017 pour réaliser le même tour de magie, et l’appui des CATHOLIQUES de GAUCHE, version François BAYROU, lui serait indispensable !
Alors, au mépris de l’oeuvre destructrice des associations d’agitation-provocation qu’il avait créées et financées dans son combat pour LE MARIAGE POUR TOUS, telles les FEMENS ou ACT’UP,  malgré les dégradations et profanations des lieux de culte catholiques qu’ils menaient sans trêve depuis son élection, malgré les spectacles hystériques et dégradants offerts de manière récurrente dans cette Cathédrale même avec le saccage des nouvelles cloches offertes par les fidèles par souscription, malgré les mixions urinaires des FEMENS sur les autels où étaient célébrés des offices lors des grandes fêtes chrétiennes, malgré leur accueil du PAPE en la Cathédrale de STRASBOURG et la sodomie qu’elles exhibèrent publiquement avec des crucifix utilisés comme sex-toys en toute quiétude dans un espace public en hurlant des injures grossières à l’intention du Pape à seule fin profanatoire, malgré le culte gouvernemental rendu à l’avortement sans contrôle et son remboursement à 100% aux frais des contribuables pour le porter au rang de simple moyen de contraception, malgré la nomination d’un illustre membre pédophile de la communauté LGBT pour provoquer le VATICAN qui rejeta ses lettres de créances, malgré la volonté délibérée et permanente d’abaissement et de stigmatisation de la communauté catholique pour mieux promouvoir les communautés musulmanes et juives, il fallait encore une fois s’abaisser et se ridiculiser en assistant à l’homélie d’un cardinal catholique prêchant le respect et la paix inter-religieux.

Épreuve pénible et humiliante s’il en est ; mais un réélection, après un premier quinquennat raté, cela n’a pas de prix.

Pour cette initiation, ce dépucelage religieux, ce chemin de Canossa pour échapper à l’excommunication divine et au jugement de l’histoire et la sagesse des peuples, il n’y avait d’autre issue que de s’humilier !

Pour l’accompagner dans cette terrible épreuve, il y avait bien entendu autour de lui son coiffeur-teinturier, sa maquilleuse (il faut bien justifier leurs salaires), les proches franc-maçons de son entourage : Manolo le Caudilleto d’Evry, lié pour l’éternité par sa femme à la nation juive et à l’état d’Israël, ainsi que Bernard Cazeneuve, le petit robot impavide ; la promotion VOLTAIRE de l’ENA ; les 105 policiers détachés à son service personnel lors de tels déplacements le protégeaient, avec les trois hélicoptères prévus pour l’exfiltrer en cas de difficultés ; les légionnaires du communautarisme sectaire du Grand Orient de France l’accompagnaient malgré leur répulsion et leur horreur pour de telles enceintes, ainsi que toutes les composantes de la si riche communauté LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi-sexuels, transsexuels et pédophiles) dont le grand maître, le diable SATAN en personne avec ses diables consubstantiels (Lucifer en est le visage violent et haineux, Belzébuth la face perverse et incestueuse),  paradait devant ses fidèles et ses admirateurs. Il s’était incarné cette fois, après avoir connu la réussite sous les traits de Gilles-de-Rais, compagnon de Jeanne d’Arc et pédophile meurtrier, sous la forme charnelle de Satan (le bâton de BERGE), créateur et animateur du mouvement LGBT, financier du parti socialiste, patron de la presse de gauche en faillite subventionnée par le Gouvernement, dont la rumeur rapportait avec force détail les ballets bleu organisés en sa ville Majorelle de MARRAKECH. De lui, BOZZO chantait avec Serge LAMA : « C’est mon ami et c’est mon Maitre, c’est mon Maître et mon ami ; dès que je l’ai vu apparaître, j’ai tout de suite su que c’était lui ; lui qui allait m’apprendre à être, ce que modestement je suis. »

Vampirella

Lilith Valaud-Belkacem, Eva Joly, Christiane Taubira, autant de démones et succubes qui accompagnent le Démon Bozzo dans son oeuvre de destructin et de mort

Mais si les fichés « S », terroristes potentiels radicalisés, sont jugés avec bienveillance par la justice française et équipés de bracelets électroniques qui ne permettent en rien de suivre leurs déplacements puisque non dotés de GPS et peuvent ainsi commettre leurs crimes en toute impunité durant leurs heures de permissions de sortie, SATAN est bien trop nocif pour que le CRÉATEUR omette de le faire surveiller puis neutraliser par l’archange MICHEL, chef de l’armée céleste, et les archanges GABRIEL – le messager de Dieu – et RAPHAEL – le protecteur des voyageurs.
Car si le Saint Archange Michel est chef de la milice céleste, il est également le protecteur de la France dont il a reçu la charge divine ; il avait déjà su parler, en d’autres temps, à Jeanne d’Arc pour l’inciter à se lancer dans la grandiose épopée de la reconquête du pays ! Mais il n’était pas dupe de l’action de SATAN le dégénéré au bâton de BERGE, qui avec l’aide du monde médiatique et du spectacle LGBT, avec l’aide des démones et succubes LILITH VALLAUD BELKACEM, Christiane TAUBIRA et EVA JOLY, avait placé à la tête de l’appareil d’état français un de ses Démons les plus vicieux, dénommé BOZZO-le-CLOWN, qui tel un cheval de troie avait reçu mission de faire imploser non seulement les structures d’Etat, mais également la civilisation et les traditions de la vieille nation millénaire, fille aînée de l’Eglise, pour l’anéantir.
Les trois archanges se trouvaient donc noyés au sein de la foule sur le parvis de la Cathédrale Notre-Dame, lorsque SATAN le bâton de BERGER reconnut ses anciens frères ; mais il était trop tard, et MICHEL, qui est autorisé à agir sans l’autorisation divine, s’était déjà emparé de lui et l’avait empalé sur le gigantesque SEXTOY homosexuel conçu par Paul MAC-CARTHY pour dégrader la Place Vendôme, tandis que GABRIEL plantait un pieu en bois dans son coeur et enfonçait des gousses d’ail de Garonne dans le nez, avant que RAPHAEL ne le décapite.

BOZZO CLOWN était donc bien démuni face à déchaînement de violence divine, seulement protégé par ses associations LGBT et maçonniques qui avaient fui à la vue des Archanges.

Les symptômes de sa damnation étaient pourtant patents et il ne saurait franchir en un tel équipage les portes de la CATHEDRALE sacrée, à moins d’être exorcisé par ses ennemis mortels :

  • Il ne contrôlait plus ses fluides corporels ; malgré sa maquilleuse qui s’efforçait d’en tarir la source et d’en masquer l’écoulement, un vomi de mousse verte et nauséabonde jaillissait en quantité de sa bouche, tandis que son sphincter et sa rondelle anale se relâchaient et laissaient s’écouler dans son pantalon ajusté l’urine et la matière fécale, comme cela lui est désormais familier lorsque des militaires en grand uniforme viennent rendre les honneurs au grand guerrier qu’il est devenu en déclarant la guerre aux quatre coins de la planète ;
  • Son coiffeur-teinturier, pourtant si bien payé par les contribuables, ne parvenait plus – malgré ses soins exclusifs et très attentifs motivés par son salaire – à maîtriser et mettre en forme les quelques poils capillaires teints lui restant sur le crâne, qui se dressaient tétanisés voire sidérés par la violence du combat des Archanges contre le Diable LGBT
  • Son langage était devenu incompréhensible et ordurier, pour l’ensemble des personnes présentes, pourtant très instruites comme les anciens Présidents Giscard d’Estaing et Sarkozy ; ce n’était plus que de vagues expressions éructés, prononcées avec une vois de dément,  telles PADAMALGAM, UNITE NATIONALE, CA VA MIEUX, ELECTIONS, MOI PRESIDENT, J’AI DECIDE, J’AI ORDONNE, SONNER LE TOCSIN, VOYAGE A RIO, MON AIRBUS, …
  • Ce faisant, ses pieds – dont les chaussures sont pourtant entretenues et lustrées quotidiennement par le cireur attitré d’Aquilino MORELLE – quittaient le sol et le soulevaient dans les airs, comme animés d’une
    force de lévitation autonome incontrôlable ;
  • Sa tête tournait à grande vitesse, posée sur un pivot infernal qui s’allongeait à l’infini ou se rétrécissait au point de disparaître, tandis que tous ses poils, même pubiens, se hérissaient sur tout le corps
  • Ses membres, comme désossés et caoutchouteux,  s’allongeaient ou se raccourcissaient, s’enroulaient sur eux-mêmes et se tricotaient dans des postures inhumaines et inquiétantes
  • Mais le plus impressionnant était la LIBIDO bestiale et visible qui le transportait, comme s’il voulait saillir tout ce qui passait à sa portée, quel que soit son sexe ou son appartenance à la race humaine, au règne animal ou végétal (à la grande satisfaction des légions LGBT qui se félicitaient de trouver leur champion, dopé de viagra, cocaïne et autres amphétamines, dans les activités bi-sexuelles qui sont leur lot quotidien)

Cette situation épouvantable ne pouvait perdurer plus longtemps ! Le service de communication et de manipulation mentale avait déjà pris le contrôle de la situation en faisant cesser toutes les retransmissions télévisées, les prise d’images et que les journalistes de la presse écrite subventionnée par l’Etat s’étaient engagés, pour conserver leurs privilèges prohibitifs ainsi que leurs niches fiscales, à autocensurer toute allusion à la scène démoniaque ; l’archevêque de Paris fit appel à la sagesse vaticane pour connaître la « doxa » officielle en cette matière ; le synode réuni à la hâte en fonction de l’article 49-3 rendit une décision immédiate et définitive : seul un exorcisme pratiqué par le Prêtre spécialisé de l’archevêché de PARIS sur le possédé diabolique lui permettrait  de franchir les portes de Notre-Dame.

Aussitôt dit, aussitôt fait ; scène terriblement pénible et difficile à supporter dans sa cruauté ! Comme si le démon qui le possédait n’était pas entré par effraction dans le corps du supplicié mais était consubstantiel à son essence, lorsque l’exorciste lui ordonna d’abandonner ce corps et agita la croix devant lui en ordonnant : VADE RETRO STANAS les témoins effrayés virent sa tête se déformer, se boursoufler, se gonfler comme ballon de baudruche des promesses socialistes après une élection, le yeux se révulser tandis que le vomis verdatre sortait de sa bouche comme geyser de source chaude islandaise, mais aucun résultat positif ne se produisit.

Séance douce d'exorcisme pratiquée sur Bozzo Clown , la prochaine sera confiée à la Sainte Inquisition

Séance douce d’exorcisme pratiquée sur Bozzo Clown , la prochaine sera confiée à la Sainte Inquisition

Et c’est MANOLITO, le CAUDILLETO CATALAN d’EVRY, supporter inconditionnel du FC BARCELONE (c’est pas grave, c’est l’Etat qui paie le déplacement familial à BERLIN !), qui faisant appel aux valeurs d’entraide des frères maçons du Grand Orient de France, suggéra une solution : faire venir sur place le Médecin Urgentiste socialiste Patrick PELOUX, le seul médecin français à soutenir aveuglément la politique de santé  publique de Marisol TOURAINE, par ailleurs revendiqué Journaliste d’HARA KIRI très apprécié de BOZZO qui l’avait même embrassé sur la bouche lors de la fameuse manifestation d’Unité de la Nation derrière son CHEF le 11 janvier 2015 lors de l’inoubliable « MARCHE REPUBLICAINE », et lui demander un avis médical. Ce dernier, vu l’état de transe du possédé, suggéra la solution habituelle qu’il appliquait aux cas extrêmes, tel celui de son ami BOZZO : injecter au possédé un puissant sédatif et anesthésiant vétérinaire, avec les doses nécessaires pour traiter trois éléphants et quatre hippopotames en furie ! Et la solution du Docteur PELLOUX, comme celle de l’Abbé Souris en d’autre temps,  fut une nouvelle fois laïquement miraculeuse, tant l’anesthésiant fut efficace pour neutraliser le démon interne du patient le temps de l’office.
Ainsi, BOZZO put entendre le passage de l’homélie du Cardinal-Archevêque de PARIS lorsqu’il dénonça

le « Silence des élites devant les déviances des moeurs et la légalisation des déviances  » .

Saint-Michel-Archange, Chef de la milice céleste, protecteur de la France, an encore vaincu le Diable sodomite pédophile

Saint-Michel-Archange, Chef de la milice céleste, protecteur de la France, a encore vaincu le Diable sodomite pédophile

Empalé sur son plug-in sodomite gigantesque, le coeur transpercé par un pieu de bois, la tête décapitée avec le nez rempli de gousses d’ail de Garonne, les restes du SATAN bâton de BERGE,  provisoirement neutralisé,  émirent cependant un haut le coeur tant ces paroles le heurtaient du fond des enfers ; quant à BOZZO, rempli de haine dès son retour à l’Elysée, il demandait pour se venger que l’Eglise Sainte Rita soit au plus vite évacuée et détruite pour laisser place à un parking, seuls grands travaux que son quinquennat aura légué à la postérité ; il fit supprimer également de la photo officielle de la cérémonie toute trace de son rival Nicolas SARKOZY ; et il décida d’aller, avec son coiffeur-teinturier, sa maquilleuse, ses cireurs de pompe habituels, en voyage d’agrément à RIO à l’occasion de l’ouverture des Jeux Olympiques avec le harem de ses favorites et leurs « mirebalais », ainsi que les danseuses du Moulin Rouge, les légionnaires francs-maçons et les troupes LGBT qui l’accompagnent, aux frais de l’Etat (ce n’est pas grave, c’est l’Etat qui paie !) dans tous ses déplacements en AIRBUS personnel, afin de creuser plus encore le déficit du commerce extérieur et faire payer par l’impôt public aux classes moyennes et aux retraités la terrible humiliation qu’il venait de subir.

Mais, ça va mieux !

 


REGAIN : deux fruits trop blets, vieux chevaux de retour blanchis sous le harnais, porteurs d’une nouvelle espérance ?

Regain_MorenoEn 1937, Marcel PAGNOL produit et réalise un film, « REGAIN », tiré de l’oeuvre éponyme de Jean GIONO, avec pour interprètes les grandes vedettes cinématographiques d’avant guerre, Alain JUPPE déjà, François BAYROU et Pierre BERGE, « tycoon » de la presse pédérastique et du socialisme dégénéré, selon le terme de l’époque.
Dans cette période historique terrible où la crise boursière de 1929 a détruit l’économie mondiale, où le régime nazi au pouvoir en Allemagne fait planer sur le continent européen une menace mortelle, la nostalgie du temps passé règne en maître dans les esprits, comme PAGNOL l’évoquera si bien dans ses libres de mémoire comme « La Gloire de mon Père » ou « Le château de ma Mère » ; en ce siècle maudit, où nos admirables grands-parents affrontèrent deux guerres mondiales, la grippe espagnole et ses 50 millions de victimes, la « shoah », les purges communistes staliniennes (80 millions de victimes), maoïstes (150 millions de sacrifiés) que voulaient étendre à nos contrées Sartre, le journaliste Serge JULY créateur du quotidien LIBERATION, Daniel COHN-BENDIT, le Syndicat de la magistrature, et combien d’autres derrière eux, maoïstes au Cambodge également où furent éliminés les deux-tiers de la population pour non-conformisme à l’idéologie dominante, aggravée par la disparition de la civilisation rurale bi-millénaire, l’organisation sociale et économique centrée sur la production agricole (95% d’agriculteurs dans la société) qui avait permis à l’humanité de vivre et de se développer, aujourd’hui réduit à même pas 5% de la population des travailleurs de la terre qui nous nourrissent) ! Donc comme tous les hommes nés au XIXe siècle, PAGNOL éprouvait de la nostalgie pour cette période de notre histoire, face à ces guerres et cette révolution sociale où se perdait notre société emportée par des événements incontrôlables qui rendaient folle la planète et conduisaient l’humanité vers ce qui semblait sa fin. La nostalgie de ces valeurs disparues, l’Etat Français la résumera dans sa devise : « Travail, Famille, Patrie ».

Le couple Alain JUPPE - François BAYROU, une chance pour Pierre BERGE et le groupe de presse BNP

Le couple Alain JUPPE – François BAYROU, une chance pour Pierre BERGE et le groupe de presse BNP

REGAIN en est l’illustration cinématographique : minée par la folie économique socialiste et la promotion forcenée des valeurs dégénérescentes LGBT et franc-maçonnes, la FRANCE ruinée subit un exode massif de ses habitants qui fuient le pays maudit ; d’après Pierre BERGE, resté veuf de ses amants, dont le dernier en date est Yves SAINT-LAURENT dont il a consciencieusement entretenu et empoché la succession, si Alain JUPPE de retour – « droit dans ses bottes » – d’un exil au QUEBEC où l’a précipité une condamnation pénale du Syndicat de la magistrature avec privation de ses droits civiques, trouve un allié politique auquel sera apparue la Vierge Marie, le pays pourra renaître ! Il part donc dans sa villa Majorelle à Marrakech au Maroc, mais s’arrange avant de disparaître pour faire rentrer au pays François HOLLANDE, l’infâme menteur itinérant  accompagné de François BAYROU, un gascon qui le soutenait depuis 2012 et qu’il maltraite effrontément au motif qu’il prétend que la Vierge lui est apparue à Lourdes pour lui annoncer qu’il serait Président de la République à sa place.
Et comme annoncé par la prédiction du cacochyme pervers, la rencontre improbable entre Alain JUPPE et François BAYROU va faire renaître de fructueuses moissons dans cette France ruinée, aride et désertée.


Emmanuel Macron tire un bilan sans concession des élections départementales

macron_lunettes_light

Par l’intermédiaire d’Emmanuel Macron, la Banque Rotschild tire un bilan sans concession du scrutin électoral départemental des 22 et 29 mars 2015

Emmanuel MACRON, jeune prodige de la finance internationale au sein de la Banque Rotshild, est sans aucun doute au sein du gouvernement le symbole le plus abouti de la prophétie du candidat HOLLANDE lorsqu’il interprétait au Bourget devant 25.000 personnes un texte rédigé par Aquilino MORELLE, (dont la petite histoire a déjà retenu la perfection du cirage de ses chaussures de luxe) :

« Mon véritable adversaire, il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera jamais élu et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance »

Paroles d’une étonnante modernité au vu de la situation de notre pays, puisque le Président de la République lui-même a nommé au Ministère de l’Economie ce représentant de la haute-finance internationale afin de mener une politique libérale ! »

La banque Rotshild a du savoir-vivre et sait récompenser ses meilleurs serviteurs : ainsi, Emmanuel Macron, Jeune Ministre de l’Economie issu des cadres les plus prometteurs du prestigieux établissement, a reçu un cadeau très original et plein de délicatesse,  avec cette paire de lunettes connectées Atol, dont les spots publicitaires étaient jusqu’à présent assurés par le chanteur-navigateur préhistorique Antoine ; devant ses collègues banquiers, il a ainsi commenté les résultats des élections départementales, pourtant nationalisées par le Matador d’Opérette qui siège à Matignon et avait tenu des propos de Cassandre quant aux résultats à venir, pour mieux conquérir le coeur des militants de gauche, lui qui est dénoncé comme politicien de droite par ces ouailles difficiles :

« Le vote départemental, je m’en contrefous et comme le Président de la République l’a annoncé préventivement, nous n’en tiendrons aucun compte ; le suffrage universel, je le méprise et je n’ai pour ma part jamais été candidat à quoi que ce soit. Moi, je défends les intérêts du libéralisme et de la Banque Rotshild, puisque je suis son représentant au gouvernement. Circulez, il n’y a rien à voir ! »

Et la réunion se termina par un agréable raout auquel étaient conviés, outre Pierre Bergé (LGBT) – Matthieu Pigasse (Banque Lazard) et Xavier Niel (Proxénétisme mondain), toute la force vive de la bien-pensance d’état autour de ses intermittents pique-assiettes du spectacle et de la clientèle habituelle des pseudos-journalistes accourus à la soupe par l’odeur alléchés.


Du mythe de Sisyphe à la comète Churyumov-Gerasimenko !

Mairie_Paris

Ville de Paris : mergit nec fluctuat

L’actualité nous démontre encore aujourd’hui toute la pertinence du mythe de Sisyphe, de l’absurdité de l’existence humaine déchirée entre l’aspiration à toucher, comprendre et maîtriser tel un Dieu les secrets de notre Univers pour retomber prosaïquement aux réalités les plus consternantes de notre condition.

Parvenir à faire poser en douceur, après dix ans de voyage dans l’espace, un robot de 100 kgs sur un minuscule caillou gazeux perdu dans le ciel à plus de 500.000.000 de kilomètres de la terre, est un exploit incommensurable pour la science humaine ; l’honneur et la grandeur des physiciens et des mathématiciens qui nous élèvent à l’universel, nous pauvres humains, confrontés quotidiennement à la médiocrité et aux magouilles infâmes de « l’homme normal ».
Mais ce que révèle la première photo transmise par le robot « Philae » de la comète « Tchouri » remet en question toutes nos certitudes historiques sur l’exploration du cosmos et l’existence de formes de vies extraterrestres dans l’univers : la découverte avérée sur la comète d’un « plug anal » homosexuel tel que celui qui fait la gloire de l’artiste américain Paul Mac Carthy nous interpelle sur sa provenance : est-il signe de l’existence de civilisations extra-terrestres adeptes, comme les adjoints au Maire de Paris, de la sodomie ? Ou est-ce Paul Mac-Carthy lui-même qui en guillotinant ses poupées BARBIE puis en les enfonçant dans son anus, comme il le fit publiquement en 1995 lors de son exposition au Centre Beaubourg, aurait découvert les secrets du voyage dans le temps et l’espace et aurait déposé le plug anal de Pierre Bergé sur la comète pour en témoigner devant les hommes et l’histoire.
C’est la question énigmatique que la science se pose désormais face à cette découverte incroyable !

 

philae_plug_anal

L’image est on ne peut plus nette et détaillée : il y a bien le plug anal de Pierre Bergé sur la comète Churyumov-Gerasimenko


Les moeurs politiques françaises dans les médias suisses !

Puisque la Presse française est totalement muselée, engagée depuis l’arrivée du parti socialiste au pouvoir dans une surenchère d’autocensure à l’exemple des pays totalitaires,  soit parce les titres sont directement subventionnés sur fonds publics versés par le Gouvernement, soit parce qu’ils appartiennent au groupe de presse BNP (Pierre Bergé – Xavier Niel – Mathieu Pigasse) qui utilisent leurs quotidiens et hebdomataires (LE MONDE, LE NOUVEL OBSERVATEUR, les INTROCKUPTIBLES et bientôt LIBERATION) comme moyen de pression pour régler à leur avantage les affaires beaucoup plus lucratives qui les lient à l’état français (voir le comportement de Xavier NIEL Patron du Groupe de télécommunications ILLIAD et sa filiale FREE en matière de télécommunications, ou bien de Mathieu PIGASSE, Vice-Président de la banque LAZARD dans ses contrats de conseil avec les Ministères, sans parler bien entendu de Pierre BERGE qui dicte sa politique sociétale au Président de la République).
Les groupes audiovisuels ont depuis longtemps abandonné toute indépendance (qu’ils soient de service public ou bien subventionnés comme Canal+), se rabaissant au rôle de serveur de la soupe gouvernementale et de manipulateur d’opinion (le site Mediapart de Edwy Plenel n’étant quant à lui qu’une officine barbouzarde dirigée par les trotkystes du Parti Socialiste dans le seul but de manipuler l’opinion en salissant et dénonçant en permanence ses adversaires avec les renseignements totalement illégaux,  qu’il tient,  au mépris des règles de droit et de toute déontologie, du Gouvernement ; ce site ordurier ne saurait être considéré comme un média au sens noble du terme)

Seule demeure la Presse étrangère, écoeurée par la sujétion absolue des journalistes français au Gouvernement et aux financiers qui contrôlent leurs groupes, pour nous renseigner sur les moeurs bas Empire  de nos dirigeants,  qui utilisent la République et l’argent public comme leur bien propre, pour leur bénéfice, celui de leur famille et de leur proche tout en continuant à donner des leçons moralisantes à chaque citoyen. On a pu encore voir un Président de la République réquisitionner un avion pour simplement aller voter à TULLE et faire campagne aux côtés de Maire sortant le jour de l’élection, comme s’il ne pouvait voter à Paris où il réside ou plus simplement établir une procuration. Evidemment, ce n’est pas lui qui paie, mais le budget de l’état, pour satisfaire les caprices excentriques de « Moi, Président … »

Ici, l’interview accordée par Xavier Kemlin au journal LesObservateurs.ch , où il évoque en particulier les coûts pour le contribuable français des moeurs dissolues du Président de la République, de ses multiples maîtresses et de l’enfant naturel qu’il aurait eu avec une de ses anciennes compagnes, qu’il a désignée comme Maire de Paris !   


Voilà le Printemps !

Bien que le pays n’ait jamais été plongé par temps de paix dans une position aussi dégradée de totale impuissance, ridiculisé et humilié tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses frontières, sans voix ni idée sur la scène internationale,  sans influence politique ni volonté et moyens d’action autre que la soumission intégrale aux positions américaines,
placé dans cette situation par un communautarisme socialo-bobo-gay tout-puissant ne connaissant d’autre finalité que le maintien à n’importe quel prix de sa position preéminente au sein de l’appareil d’état et la promotion de ses intérêts catégoriels, incarné par des personnages aussi mesquins, vils et méprisables que les indignes Pierre BERGE, l’héritier d’YSL et autres artistes ayant figuré au rang de ses amants dont il a su capter l’héritage,  ou Edwy PLENEL, le trotkyste révolutionnaire exclu du journal LE MONDE, écrivaillon barbouze promoteur et exécuteur de toutes les basses besognes présidentielles par l’intermédiaire de sa revue MEDIAPART (seule revue Internet autorisée à violer les principes de droit de notre démocratie totaliaire et à s’auto-exonérér du taux de TVA légal dont PLENEL a exigé et obtenu qu’il soit ramené à 1.25% pour les services éminents et barbouzards rendus au pouvoir socialiste !).

Malgré tout,

Joyeux Printemps à vous tous !


Sensation pour la saint François : le vice reçu en audience par la vertu !

Le vice et la vertuDans ses « Mémoires d’Outre Tombe », CHATEAUBRIAND avait déjà évoqué de manière saisissante l’arrivée de François Hollande et de Manuel Vall-SS au Vatican, peu avant d’être reçus dans le cadre de l’audience  sollicitée auprès du souverain pontife :

 » Ensuite, je me rendis chez le Pape : introduit dans une des chambres qui précédaient celle du souverain pontife, je ne trouvai personne ; je m’assis dans un coin et j’attendis. Tout à coup une porte s’ouvre: entre silencieusement le vice appuyé sur le bras du crime, M. de Mollandouille marchant soutenu par M. Vall-SS ; la vision infernale passe lentement devant moi, pénètre dans le cabinet du Pape et disparaît. »

Cette rencontre nous est ensuite narrée par les nombreux médias présents sur place.

… A l’occasion de la St François, rencontre glaciale au Vatican entre le Pape et M. de Mollandouille, honte de son pays : sa Sainteté a le regard franc, direct, fixant l’autre droit dans les yeux ; ce dernier, comme d’habitude, baisse la tête, fuit ce regard, préfèrant observer les boutons de la pélerine de son hôte, air fourbe, hypocrite, sournois, malsain qui le caractérisent.
Dans le secret de leur entretien, l’homme en blanc aurait dit à l’homme teint :

 » Président Mollandouille !… AntiPape Bergé !…  Intrigant Vall-ss ! Parjure Taubira !… avant un an, je vous cite à paraître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste jugement ! Maudits ! Maudits ! Maudits ! Tous maudits jusqu’à la treizième génération de vos races. »

Comme par décence le Vatican ne communique jamais sur le contenu des entretiens entre le saint Père et son invité, Mollandouille, avec son honnêteté morale et intellectuelle, a eu tout loisir de parader devant les médias en donnant une interprétation très personnelle de cette audience, faisant état d’un large accord avec le Pape, notamment sur les sujets sensibles qui avaient provoqué l’indignation des catholiques français, tels que :

  • le « mariage pour tous »,
  • la  » gestation pour autrui »,
  • la « procréation médicalement assistée »,
  • la « théorie des genres » enseignée aux enfants même dans les établissements catholiques,
  • l’ « interruption volontaire de grossesse considérée comme simple moyen de contraception remboursée à 100% par la sécurité sociale »,
  • l’ « euthansie, l’aide au suicide et à la fin de vie pour les personnes âgées ou à charge devenues encombrantes »,
  • les « soutiens moral, matériel et financier dus aux activistes de Pierre Berger, Femens et Act’Up, lors des opérations de destruction des lieux de culte catholiques et de profanation des autels pendant la célébration des offices,
  • la condamnation à priori et l’exécution publique du comique DIEUDONNE sans jugement avec louanges et félicitations pontificales à l’intégrité de journalistes de service public tels Patrick COHEN ou Frédéric HAZIZA qui ont permis d’éliminer ce bouffon, et d’ainsi sauvegarder les intérêts financiers de la LICRA ;
  • les canonisations d’Audrey PULVARD,  Nicolas BEDOS et Stéphane GUILLON au rang des grands saints qui ont fait la France aux côtés de Louis IX le Pieux et de Jeanne d’Arc, en remerciement des actions d’activisme et de propagande du Parti Socialiste (devenu social-libéral) qu’ils mènent sans trêve ni repos depuis des années,
  • le « culte à l’être suprême pédophile qui sera rendu à Pierre Bergé dès qu’il aura rejoint son frère Lucifer Satan aux enfers.

Un si large et inespéré accord que le Tartarin national, incarnation vivante de la laïcité franc-maçonne anti-catholique et mesquine,  a invité le Pape à bien vouloir accepter une invitation en France pour honorer de sa présence les « Gays games » obtenus par Pierre BERGE que le pays aura l’honneur d’organiser et les contribuables de financer en 2018.