Saint-Etienne-du-Rouvray : le festin des charognards

vautour250« Le soleil noir de la mélancolie » réchauffe ce soir le vautour féroce (Bozzo) et sa hyène soumise (Cazeneuve) qui, alléchés par l’odeur du sang et des médias, se sont abattus en fin de matinée sur la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray, où le Maire communiste « Peppone » Hubert Wulfranc vient de perdre son vieil ennemi, le Père Jean Hamel, « Don Camillo », qui à 86 ans – alors qu’il était sorti provisoirement de sa retraite pour rendre service en célébrant la messe, a été égorgé au couteau devant l’autel, alors qu’un paroissien subissait le même traitement et se trouve entre la vie et la mort. Alors que l’attentat, revendiqué par DAESH, n’était même pas connu, le charognard Elyséen, se précipitait immédiatement sur place avec sa Hyène fidèle, ministre de l’intérieur, son coiffeur-teinturier et sa maquilleuse (puisque le but du déplacement est d’apparaître sur tous les médias, il faut bien être impeccable- qui bénéficient tous deux d’un contrat d’exclusivité de 9980 €/mois pendant cinq ans aux frais du contribuable -), les trois hélicoptères indispensables à ses déplacements d’homme normal et les 105 policiers assurant sa sécurité personnelle durant ses déplacements. « Peppone » eut droit à l’un de ces incroyables spectacles d’hommage, de compassion et d’émotion exhibitionniste lacrymale, lorsque BOZZO, les larmes aux yeux, vint l’enserrer dans ses bras pour lui faire part de son émotion et du caractère insupportable et indigne, puisqu’il  avait une nouvelle fois décidé et ordonné que tout soit mis en oeuvre pour que les auteurs soient appréhendés et remis entre les gants de velours de la justice taubirienne,  éventuellement poursuivis et condamnés ! Mais comme la BRI les avait impudemment abattus sans jugement lorsqu’ils s’étaient précipités sur les forces de l’ordre aux cris d’ALLAH AKBAR, cette nouvelle promesse sera difficile à tenir. Malheur à la B.R.I ! Honte à la B.R.I

Eglise-Saint-Etienne

Le clown va même recevoir des dignitaires religieux, les rabbins juifs bien sûr, les imams musulmans – car surtout Padamalgam ! – mais paraît-il aussi quelques catholiques pour leur exprimer toute sa compassion !

  • Mais enfin, cela sent quand même le réchauffé et fait sourire venant d’un homme normal qui a clivé et haineusement fracturé la société française, humilié les catholiques en les traitant d’homophobes, de fascistes, de racistes, d’antisémites lorsqu’il a voulu faire voter la loi sur le mariage pour tous en remerciement à la communauté LGBT de son soutien permanent et de ses financements ;
  • un homme qui a exfiltrées de leur pays et importées en FRANCE les activistes ukrainiennes FEMENS et leur a offert le statut de réfugiées politiques pour leur aide et leurs provocations contre les catholiques manifestant paisiblement et dont les enfants en poussettes avaient été gazés à l’initiative du Ministre de l’Intérieur franc-maçon, voulant s’illustrer en reproduisant les méthodes brutales (la France a besoin d’autorité !) de son maître en maçonnerie CLEMENCEAU lorsqu’il avait triomphé dans le sang de la révolte des vignerons languedociens en 1907;
  • des provocatrices permanentes aidées matériellement par la Mairie de Paris, envahissant seins nus la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris ou l’Eglise de la Madeleine, pour dégrader les nouvelles cloches de la Cathédrale offertes par les fidèles, ou uriner sur l’autel de l’Eglise pendant la célébration d’un office, pour lesquelles ce gouvernement de lâches a supprimé le délit de profanation des édifices religieux catholiques pendant la célébration d’un office pour permettre à ses chères alliées d’échapper à toute poursuite (les seules personnes condamnées étant celles les ayant expulsées manu-militari de l’Eglise) ;
  • un gouvernement qui soutient depuis les années l’association gay ACT’UP, créée et financée par son financier Pierre Bergé et dont la Ministre du Logement Emmanuelle COSSE, était il n’y a pas très longtemps la secrétaire générale, et dont les incessantes dégradations dans les édifices religieux catholiques ont toujours été couvertes et protégées ;
  • un Président de la République qui provoqua et voulut humilier le Pape en nommant Ambassadeur de France au Vatican un protégé de sa favorite, homosexuel et pédophile notoire, qui connut la honte publique de voir rejeter ses lettres de créances ;
  • un gouvernement qui profane encore et toujours le cœur du dogme catholique en érigeant l’avortement en simple méthode contraceptive et en assurant son remboursement en 100% dans toutes les hypothèses !

La hiérarchie catholique a donc grand tort de se prêter à ces grotesques gesticulations, cette comédie médiatique de manipulation mentale pour aider un « déserteur face à l’ennemi en temps de guerre », « un traitre à la Nation », à retrouver quelques points de sympathie dans les sondages de satisfaction. Quant à l’efficacité du gouvernement dans ces attentats qu’il ne cesse de dénoncer comme une « guerre » faite à notre pays, rappelons-nous simplement que dès son arrivée au pouvoir en mai 2012, le gouvernement clama haut et fort que l’ennemi de la France était le régime de Bachar-el-Assad, et non DAESH présentée comme un allié, et tenta d’initier une alliance avec les Etats-Unis et le Royaume Uni pour bombarder les armées syriennes et ouvrir la capitale DAMAS aux forces islamistes et se heurta finalement au « veto » de la Russie et des Etats-Unis  ; souvenons-nous  les procès en fascisme et en sorcellerie intentés au journaliste Eric ZEMMOUR lorsqu’il dénonçait justement la dérive qui conduit note pays dans la situation où l’incurie socialiste l’a placée ; et pas plus loin que la semaine dernière, la violence des dénonciations et des attaques menées contre Laurent Wauquiez, Eric CIOTTI ou Christian ESTROSI qui commettaient l’incroyable crime, lors d’un débat parlementaire, de demander que les personnes identifiées comme radicalisées, faisant l’objet d’une fiche « S » et poursuivies par la Justice soient placées dans des centres de rétention afin de protéger nos enfants de leurs attaques ! Rappelez-vous la violence indigne et permanente des réactions du Caudilleto d’Evry!

hyene250Que penser aujourd’hui en constatant que l’auteur des faits appartenait à la mosquée salafiste radicalisée et fanatisée de Saint-Etienne-du-Rouvray, dont l’existence n’a jamais été mise en cause par les autorités ; qu’il avait déjà à deux reprises tenté de gagner la SYRIE (ayant pu quitter sans difficulté la FRANCE, mais d’abord interpellé et expulsé d’ALLEMAGNE puis de TURQUIE qui l’avaient remis aux autorités françaises), poursuivi par la justice taubirienne et sévèrement condamné au port d’un bracelet électronique ! C’est donc porteur d’un bracelet électronique qu’il a pu commettre ses crimes !!! Comment voulez-vous accorder le moindre crédit à la politique d’un gouvernement qui n’a d’autre but que d’exiger l’unité nationale par simple intérêt électoral, le silence de l’opposition et pour lequel toute critique du gouvernement est un crime contre la DEMOCRATIE comme ne cesse de le marteler Julien Dray, grand spécialiste du pillage des mouvements lycéens et étudiants.

bucherMais la contre-offensive du gouvernement est lancée : et comme d’habitude, faute de décision, la sursaturation permanente de l’espace médiatique avec les prises de paroles incessantes de Bozzo-le-Clown, du Caudilleto d’Evry, de Cazeneuve, Le Guen, Le Foll, Cambadelis, Dray, Le Roux et de leurs affidés porte-voix journalistes, avec censure impitoyable de toutes voix discordantes refusant de se fondre dans le moule de la bien-pensance étatique.

En bon élève d’ERDOGAN, nous avons eu comme en TURQUIE les attentats qui ont permis au chef de l’état de se renforcer et d’acquérir des pouvoirs quasi-dictatoriaux ; bientôt un « putsch » manqué des FEMENS et d’ACT-UP pour éliminer et emprisonner toutes les oppositions avant les prochaines présidentielles  Pourquoi pas ? Au niveau de ridicule et impuissance que nous avons atteint ! Et pendant ce temps, malgré la création de 500.000 stages destinés à faire sortir les chômeurs des statistiques, nous apprenons ce soir que le chômage a encore augmenté ! Mais personne n’en parle bien sûr !

La voix de Marion MARECHAL-LE PEN est bien isolée ce soir au milieu de ces manipulations médiatiques et des tripatouillages socialistes ; mais dans sa simplicité, elle exprime le sentiment général et le désarroi des « sans dents » et autres « sous chiens galeux » face à un Gouvernement apathique, verbeux et paralysé par l’incompétence et l’impuissance :

 

 

« Ils tuent nos enfants, assassinent nos policiers et égorgent nos prêtres. Réveillez-vous ! »

 

 


Du « chrysanthemum hominis » : lorsque la politique devient floralie de chrysanthèmes

chrysanthemeOn peut désormais résumer les grands principes de la philosophie politique d’un incapable légalement élu à la Présidence de la République, obsédé jusqu’à la névrose par l’idée fixe du renouvellement de son mandat, en quelques actions simples directement inspirées du Docteur GOBBELS, (qui servit si bien le Reich allemand), désormais mises en scène par le responsable du Bureau de la Propagande et de la Manipulation mentale, le brillant énarque Gaspard GANTZER :

 

  • commémorer toujours tout et n’importe quoi ; s’il n’existe rien à commémorer, l’inventer ! L’essentiel en démocratie, c’est d’être vu en permanence et d’occuper le terrain !
  • sauter comme un mort de faim sur tous les événements criminels ou deuils, accidentels ou non, qui affectent les français et verser des larmes de crocodile compassionnelles afin de récupérer l’émotion publique à des fins personnelles électoralistes, en n’omettant pas de délivrer aux victimes la Légion d’Honneur ;
  • mépriser et humilier la religion catholique, en favorisant toutes les entreprises de ses ennemis  en veillant à ce qu’ils bénéficient en toutes circonstances d’un régime d’impunité et d’irresponsabilité pénale, même lorsque leurs exactions gratuites ont pour but de profaner leurs lieux de culte et leurs cimetières, de souiller leur foi au plus profond de leurs convictions  ;
  • pour les mêmes faits, montrer une intransigeance totale et une fermeté absolue, faire enquêter et juger par des membres du Syndicat de la Magistrature, lorsqu’ils affectent les religions juives ou musulmanes ; se déplacer en personne sur place avec la meute de chiens des médias asservis et prendre la parole en direct sur toutes les chaînes TV pour, à coup de menton et d’une voix martiale, affirmer la main sur le coeur que cela est inadmissible, intolérable, et ne restera pas impuni !
  • se repentir devant le monde entier pour tout ce que nos ancêtres « judéo-chrétiens de race blanche » ont apporté à la civilisation universelle, cracher sur notre histoire tout en rendant hommage aux associations communautaristes gravitant autour de Christiane Taubira !

 

Pour y parvenir, utiliser la manipulation mentale telle que la pratiquait le bon Docteur Goebbels, mystifier, mentir,  placer sous tutelle financière et économique gouvernementale la presse et des médias audiovisuels de services publics en les subventionnant aux frais du contribuable et placer à leur tête les dévots du régime  ; accorder des privilèges fiscaux aux journalistes pour les lier indéfectiblement au régime en les rendant membres de la nomenklatura des privilégiés ;  subventionner scandaleusement  les intermittents du spectacle pour bénéficier de leur soutien intangible et de la fourniture des maîtresses présidentielles ; fausser les sondages par les méthodes maintenant bien connues et influencer ainsi le choix des électeurs ; pratiquer les méthodes de publicité commerciale les plus agressives, en utilisant à l’occasion les messages subliminaux lors des reportages d’actualité les plus suivis, même si la pratique en est interdite, sauf pour les mafieux de religion socialiste et maçonne bien sûr !


France des Egeries et des barils de lessive !

Camelia-JordanaComme le font les grandes maisons de couture, de parfum ou les lessives dans leurs clips publicitaires, un Président de la République, lorsqu’il n’a d’autre ressource politique pour se vendre et séduire les communautarismes dont il espère capter les voix aux prochaines élections, que de paraître au-travers des égéries censées le soutenir et le réprésenter, doit en user abondamment.
La dernière en date est une jeune chanteuse d’origine algérienne très jolie, Camélia Jordana Riad-Aliouane, dont la carrière, si elle n’est ni fulgurante ni évidente,  est désormais directement promue par le service de Communication et de Manipulation de l’Elysée ! On sait BOZZO amateur de belles filles et de chair fraîche, mais qui connaît cette demoiselle ?
BOZZO assurément puisqu’elle a chanté pour lui aux côtés de Yannick Noah (dont la dette fiscale d’1 million d’€ vient d’être miraculeusement effacée !) à La Bastille lors de son triomphe public du 6 mai 2012, affirmé son opposition à la loi d’interdiction du port du voile islamique dans les lieux publics chez Tapette Ruquier ; BOZZO l’a imposée pour interpréter (je dirais plutôt « massacrer », mais c’est très subjectif!) « Quant on a que l’amour » de Jacques Brel  lors de la cérémonie officielle d’hommage aux victimes des attentats du 13 novembre dans la Cour des Invalides au motif qu’il souhaitait une juive et une musulmane aux côtés de Nolwen Leroy (trop française et blanche pour un socialiste)

dont le thème central n’était pas l’hommage national aux victimes des attentats mais la vente, au prix des procédés commerciaux les plus dégradants – ici messages subliminaux incessants lors de la retransmission avec l’insertion d’images du « chef de guerre impitoyable », « père de la Nation » – pour imposer en pareille circonstance les intérêts du Parti Socialiste et du Chef de l’Etat à quelques jours des élections régionales. Et la dévouée presse de gauche « Berge-Niel-Pigasse » qui appuie le message en la représentant en Marianne de la République, seins nus, en Une du dernier numéro du Nouvel Observateur ; et Patrick Drahi ne devrait pas tarder à faire de même pour Libération.
Il assiste désormais à ses spectacles et concerts avec l’appui public de la communication d’état qui en rend compte jusqu’au dégoût, puisque les sites élyséens la promeuvent désormais aux frais du contribuable ! Peut-être une façon de récupérer quelques voix dans la communauté musulmane lors des prochaines élections, ou des projets moins innocents et purs ! ; avec Sophie ARAM, « la fille du bédouin », le rayon des « beurettes » se remplit abondamment. Comme par ailleurs il a aussi « Joey Star » du Groupe « Nique ta Mère », et Djamel Labouse, le bon marocain de service, il est paré de ce côté là !
Et puis, il nous avait déjà imposé la lesbienne catholiphobe ukrainienne Inna Shevchenko, créatrice et animatrice des Femens, recordwoman pour la rapidité d’obtention du statut de réfugiée politique sur simple intervention de la Mairie de Paris, devenue vivante incarnation de la « Marianne » de la République Française sur les timbres de La Poste !

Une « favorite » de plus ou de moins dans son panel publicitaire, quelle importance  pour un « homme normal » qui côtoie désormais les étoiles !


« Le moment est venu de dire ce que j’ai vu « 

De_Villiers

En ces heures si sombres où jamais la manipulation mentale des masses par la presse et les médias audiovisuels utilisant massivement des moyens tellement indignes que l’emploi en est interdit dans les milieux publicitaires, la trahison et le dévoiement des principes républicains par les Justice civile et administrative n’avaient atteint de telles proportions et un tel sectarisme pour conserver à une coterie de voyous le pouvoir à l’importe quel prix, un livre intéressant de la part d’un ancien professionnel de la politique qui l’a quittée dégoûté des outrages et des humiliations que ces milieux dévoyés faisaient subir à ce pauvre pays !

 J ai été un homme politique. Je ne le suis plus. Ma parole est libre. Je suis entré en politique par effraction. Et j en suis sorti avec le dégoût.
Le désastre ne peut plus être maquillé. Partout monte, chez les Français, le sentiment de dépossession. Nous sommes entrés dans le temps où l imposture n a plus ni ressource ni réserve. La classe politique va connaître le chaos. Il n y a plus ni précaution à prendre ni personne à ménager. Il faut que les Français sachent. En conscience, j ai jugé que le moment était venu de dire ce que j ai vu.


En passant par la Lorraine avec mes gros sabots, rencontrais Lucette dondaine, avec mes sabots …

Le guignol s'invite par intérêt électoral chez une brave et respectable Mamie

Le guignol s’invite par intérêt électoral chez une brave et respectable Mamie

Dans l’hystérie médiatique d’hyper-communication qui caractérise cet automne 2015 au sein de la « Cellule élyséenne de manipulation mentale de l’opinion publique », le mot d’ordre est que BOZZO-le-CLOWN doit-être partout présent, dans toutes les régions où le Parti Socialiste peut sauver quelques meubles à l’occasion des prochaines élections régionales, dans la Presse (et pas seulement « Berge-Niel-Pigasse » !) ainsi que dans tous les médias audiovisuels (et non seulement le groupe RADIO FRANCE, le groupe FRANCE TELEVISION et CANAL PLUS) ; en sus de délivrer à BOZZO les brevets généreux d’homme sympathique et proche des gens, cette présence permanente doit également le faire apparaître comme le seul homme digne de porter et incarner le projet socialiste (bien qu’il ne doive être défini qu’après les élections présidentielles), mais également d’incarner les espoirs du « peuple de gauche » en 2017 (« mon véritable adversaire, c’est la finance ! »)
Ces déplacements délirants qui coûtent très chers aux contribuables, ne seront pas comptabilisés dans les frais de campagne (le Conseil Constitutionnel est majoritairement socialiste !) même s’ils permettent à NORMAL 1er de venir soutenir les listes socialistes en lice pour les régionales.
Car dès fin Novembre, sa disponibilité sera fortement réduite par la COP 21 qu’il doit présider à PARIS, acte majeur de son quinquennat préparé depuis des années pour l’amener à se muer en « Sauveur de l’Humanité polluée » et de « leader maximo de la bien-pensance » qui a réussi par son charisme et sa force de conviction à faire plier américains et chinois ».

Donc, après l’épisode compassionnel et dégradant de Puysséguin, après le franchissement héroïque des eaux de la baie du Mont-St-Michel, désensablé par ses soins avec une pelle et un seau en plastique, maintenant un petit tour en Lorraine pour soutenir la liste socialiste contre le FN mené par PHILIPPOT et cracher, comme un vulgaire BEDOS, sur l’imprudente Nadine MORANO.
Un épisode imprévu et singulier est venu marquer ce déplacement, auquel la Presse fut invitée au dernier moment : à VANDOEUVRE, le Président « sympathique et proche des gens » s’était invité chez une Veuve retraitée, dénommée Lucette, militante historique du Parti Socialiste ; comme toutes les Veuves, Lucette avait perdu la demi-part supplémentaire dans le calcul de ses impôts et avait vu exploser le montant de sa taxe d’habitation. Mais peu importe, soldat exemplaire, elle n’en faisait pas état et se limitait à reprendre les éléments de parole que GANTZER lui avait imposé au mépris de son libre-arbitre.
GANTZER s’empressa bien entendu de diffuser auprès de tous les médias la photographie de cette rencontre historique, car, répétons-le encore une fois, le Président BOZZO est « un homme sympathique et proche des gens« , seule personnalité susceptible d’incarner le rêve généreux de la gauche aux prochaines présidentielles.

Mais une journaliste plus suspicieuse que ses confrères revint voir Lucette pour connaître les conditions de cette rencontre non préparée : et Lucette pleine d’innocence et de candeur fut honorée de lui conter que cette visite lui avait été imposée par la cellule élyséenne, que d’importants préparatifs l’avaient précédée et qu’elle avait même reçu le texte des réponses qu’elle devait faire au Président, sans lui poser la moindre question.
L’unique question qu’elle souhaitait poser portait sur les raisons de la différence de traitement entre les « migrants » et les français pauvres et sans revenus. Mais GANTZER s’y opposa et le problème ne put être évoqué. C’est Pierre LELLOUCHE, Député Les Républicains des Yvelines qui résuma peu après la réflexion de Lucette par ces mots sur RMC :

« Comment expliquer à un retraité qui vit chichement que le dernier arrivé a droit à tout et que lui, il n’a droit à rien ? Aujourd’hui, un réfugié politique en France a droit à 700 euros par mois, il a une priorité au logement, des transports gratuits […] que n’a pas une famille modeste. ».

Cela lui valut bien entendu le lynchage de la presse bien-pensante qui le roula dans le goudron et le couvrit de plume avant de l’enflammer ! Mais peu importe, Mrs COHEN et HAZIZA, ce constat devait être fait.
Lucette regretta de ne pouvoir partager un repas avec un Président tellement sympathique et proche des gens ; mais comme l’a écrit Valérie Trierweiler, l’homme a des goûts de luxe : « Il aime les grands restaurants (…) les grands hôtels (…), ne mange pas mes fraises si elles ne sont pas des « gariguettes », ne goûte pas aux pommes de terre si elles ne proviennent pas de Noirmoutier, et met directement à la poubelle la viande si elle est sous vide. »
Alors, pour éviter toute fausse note, ce sont les employés municipaux de la commune socialiste de VANDOEUVRE qui reçurent mission de préparer l’accueil et s’installèrent chez Lucette sans lui demander son avis : ils ont fait le ménage !!! apporté le service à café ainsi que les chaises pour recevoir dignement la meute courtisane ; ils ont eux-même préparé le café et l’ont servilement servi à la cour des « mignons » (notons cependant que dans la pratique du couple BOZZO-GAYET, ce sont les policiers qui sont les majordomes, préparent et servent le café, achètent le pain et les confiseries et le servent à leurs seigneurs !)
En résumé, « l’Impromptu de Vandoeuvres » est une pièce en un acte digne de MOLIERE, minutieusement préparée et mise en scène par Gaspard GANTZER au service d’un parti politique et d’un candidat aux élections présidentielles ; si les lieux de rencontre entre BOZZO et les plus ardents militants socialistes autorisés à faire des selfies sont rigoureusement définis, entourés de barrières gardées par CRS et Gendarmes Mobiles, qui filtrent l’accès uniquement réservé aux militants identifiés, afin d’éviter tout débordement ou parole hostile, c’est désormais la sphère privée des gens qui est prise en otage par une mafia prête à toutes les démagogies et extrémités pour faire triompher son candidat, gardien de ses intérêts de classe et des avantages qu’elle s’octroie. Du temps de feue l’URSS, on appelait cela la NOMENKLATURA.

Mais déjà un futur épisode se dessine : la Mairie de Paris a sélectionné parmi les migrants qu’elle expulse de ses squats ceux au physique le plus avantageux et les a engagés comme éboueurs. Ils seront invités par le Président pour prendre, de manière impromptue, leur petit déjeuner avec lui à l’ELYSEE ! S’ils sont bien sages et obéïssants, ils obtiendront ainsi leur statut de réfugié politique, selon la méthode expérimentée avec la « leader » des FEMENS.

Oui, car en la matière Gaspard GANTZER n’a rien inventé ! Mont-joie ! GISCARD d’ESTAING n’est pas mort, il bouge encore.