Le Diable s’habille en Saint-Laurent (récit hagiographique fantasmé de la lutte éternelle entre le bien et le mal)

Qui jamais saura conter le courage surhumain, la  volonté farouche, l‘intensité obsessionnelle d’une ambition carnassière – meurtrière et assassine – démesurée qui furent nécessaires au Clown pour franchir le porche de la Cathédrale Notre-Dame de Paris et assister à un office catholique, religion exécrée qui réunit toutes les valeurs morales qu’il hait et combat depuis la création du monde, cet la suite…