Et Claudine DUPONT sauva la FRANCE !

Informée très officieusement que par la grâce infinie de sa jeunesse rayonnante, la blancheur de ses dents, son éternel sourire, l’importance du vote musulman en FRANCE, et son incompétence radieuse doublée d’une exceptionnelle maîtrise de la langue de bois, elle allait hériter du titre envié de Directrice de campagne du candidat à sa propre réélection présidentielle, BOZZO, Claudine DUPONT a immédiatement chargé le service central d’inspection du ministère de l’éducation nationale, qui lui dicte sa politique, de lui soumettre des idées novatrices utiles au succès de leur favori.

ecole_etat_vichy

Les Inspecteurs d’histoire lui ont rappelé que le Maréchal PETAIN, vainqueur de VERDUN, qui avait obtenu en 1940 l’appui des députés socialistes qui lui accordèrent les pleins pouvoirs, et notamment celui de rédiger une nouvelle constitution adaptée à ses besoins, avait bénéficié d’un soutien populaire quasiment unique dans notre histoire récente. Il s’appuyait sur des idées simples, notamment en matière d’éducation : c’est ainsi que tous les enfants portaient une blouse grise, et étaient rassemblés tous les matins dans la cour de leur établissement pour la cérémonie du lever du drapeau à l’occasion de laquelle ils chantaient l’Hymne du Maréchal, le fameux « Maréchal nous voilà » pour dire toute leur affection et leur espoir au vieillard providentiel, qui comme BOZZO-le-CLOWN et le Caudilleto d’EVRY,  avaient fait don de leur personne au pays.

Reprendre cette idée pour l’occasion paraît excellente à Claudine ; alors, pour l’adapter à la modernité, elle a décidé que le clip de campagne tournerait autour de ce thème ; mais faute de socialistes historiques comme Pierre LAVAL, Marcel DEAT, Jacques DORIOT ou Joseph DARNAND pour magnifier l’oeuvre du quinquennat, ce sont les grandes figures 2012-2017 qui seront mises en avant : le vice-président d’abord, Pierre BERGE, qui imposa le mariage gay, la pma et la gpa, mais aussi réussit à acquérir pour une somme symbolique avec ses affidés milliardaires Xavier NIEL (de FREE) et Mathieu PIGASSE (Banque LAZARD) la presse de gauche en faillite (le Monde, le Monde diplomatique, l’Obs, les Inrocks, Telerama, la Vie, Courrier International, le Huffington Post, etc …) en les réduisant au rôle de feuilles de propagande du gouvernement, tout en les faisant vivre avec l’argent des subventions publiques versées par le Ministère de la Culture ! Mais aussi évidemment les chefs de gouvernement incompétents qui ont précipité le pays dans l’abîme, les ministres de la république bananière allant quémander auprès le l’ambassadeur qatari des gratifications mensuelles pour infléchir la politique gouvernementale en faveur de son pays ; les féministes intégristes, telles la Maire des Parisiens, impliquées dans la création de la Novlangue socialiste ; les dirigeants socialistes ripoux et repris de justice qui ne conçoivent la politique que comme un moyen de s’enrichir personnellement aux frais du contribuable ; et le monde interlope des journalistes laquais vivant eux-aussi – tels un coiffeur-teinturier, une maquilleuse et de nombreux cireurs de pompes – de gratifications et d’avantages matériels, financiers et fiscaux aux dépens du Contribuable, comme ces prétendus « comiques » sans talent dont la présence est imposée aux téléspectateurs car ils sont les propagandistes zélés de la pensée unique et de la bien-pensance !

Alors, comme la chantait Maurice Chevalier,

Et tout ça fait D’excellents français D’excellents soldats Qui marchent au pas !

Bonne chance à eux et toutes nos félicitations à Claudine DUPONT ; sa Marraine Ségolène qui la baptisa ainsi, peut être fière d’elle !  


L’enfant qui crie au loup ! fable d’Esope à rappeler à Manuel

War_civil_hope

 

Dans la nouvelle superproduction de « la cellule de propagande et de manipulation mentale » de l’Elysée, c’est Manuel VALLS qui a hérité du rôle de QUASIMODO, le fameux SONNEUR DE CLOCHES de NOTRE DAME DE PARIS
Dans cette nouvelle mise en scène soigneusement composée, il est représenté sous les traits d’un sonneur de cloches de l’Armée du Salut américaine, agitant ses clochettes dans les rues pour appeler les passants à remplir leur marmite d’une obole en dollars pour financer la soupe populaire qu’ils préparent tous les ans à l’intention des « sans dents », « sous chiens » et autres migrants et oubliés de la société !
Car Manuel a choisi cette année d’utiliser la stratégie de la tension anxiogène pour culpabiliser les électeurs qui s’abstiennent ou votent FN et les rassembler à nouveau sous la houlette de la bien-pensance et de la pensée unique.
Mais, cette stratégie du « tocsin anxiogène » comme le rappelle opportunément Jean-Luc MELENCHON,

« c’est l’histoire banale et trop connue de ceux qui crient au loup tant et plus que nul ne s’alarme plus quand il s’y trouve pour de bon. » ; A force d’avoir abusé de l’accusation d’antisémitisme plus personne n’y attache d’importance. Ce n’est pas
malin ! »

Mais pour la mafia des repris de justice socialistes d’extraction « trotkistes-lambertistes » ou élus de « seine-saint-denis », leurs opposants portent aussi les doux qualificatifs de beaufs, racistes, xénophobes, fascistes, homophobes, antisémites, islamophobes, sexistes dont on sait la valeur positive qu’ils revêtent lorsqu’ils sont prononcés par de tels experts, avec toute la charge humoristique dont ils habillent leurs interventions !

 

Rappel pour Manuel :
L’enfant qui criait au loup

 

L’enfant qui criait au loup
A trop crier au loup, on en voit le museau.
Un enfant bâillait comme un pou tout en gardant son troupeau.
ll décide de s’amuser :
« Au loup ! hurle-t-il. Au loup ! Vos troupeaux sont en grand danger !  »
Et il crie si fort qu’il s’enroue.
Pour chasser l’animal maudit, les villageois courent, ventre à terre, trouvent les moutons bien en vie,
Le loup, ma foi, imaginaire…
Le lendemain, même refrain.
Les villageois y croient encore.
Troisième jour, un vrai loup vint et c’était un fin carnivore :
« Au loup ! cria l’enfant. Un loup attaque vos troupeaux !  »
« Ah! Le petit impertinent ! Mais il nous prend pour des nigauds!  » s’écrièrent les villageois.
Le loup fit un festin de roi.

Fables d’Esope, adaptation de Marie Farré, Gallimard


Les bons mots de Jean-Luc !

MELENCHONLe 14.12, Jean-Luc MELENCHON apporte sur son blog son soutien à Catherine AUTAIN, accusée à tort d’avoir invité Tariq RAMADAN à un rassemblement militant initié par la LDH. Outre l’habituelle recherche du sensationnalisme par la Presse que révélait l’affaire, il blâme l’attitude méprisable du communautarisme judéo-maçonnique qui dirige le PS, notamment Julien DRAY, figure majeure du camp du bien, de l’amour du prochain, de la bien-pensance désintéressée, de l’honnêteté intellectuelle et de la probité, comme indiqué dans Wikipedia, par un des cofondateurs de SOS RACISME qui a travaillé à ses côtés :

« À SOS, nous avons découvert, non sans surprise, sa passion pour les lunettes, les montres, les stylos, les cartables et les scooters. C’est un véritable maniaque », écrit Serge Malik, l’un des fondateurs du mouvement, dans son livre, Histoire secrète de SOS Racisme.

D’autant plus, lorsque tout cela est payé avec une carte American Express, modèle VIP Titane, offerte par un syndicat lycéen dont le Secrétaire Général est aujourd’hui Premier Adjoint de la Mairie de Paris, « protégé » de Bertrand Delanoé, et figure charismatique du mouvement « gay ». Mais comme il est socialiste et appartient au camp des « bons », des « gentils » qui combattent la « haine », cela ne lui vaudra du Parquet qu’un simple rappel à la loi, alternative aux poursuites, malgré que les infractions aient été constituées.

Jean-Luc MELENCHON écrit à propos de cette affaire :

Que des journalistes relaient « l’information » sans la vérifier est dans la norme moyenne du manque de sérieux et d’absence de scrupule déontologique de ce milieu désormais le plus souvent voué pour l’essentiel au sensationnalisme le plus vulgaire. Surtout sur ce sujet. Mais que les Dray, Aziza et autres mercenaires de ce pelage sortent du bois pour montrer les crocs est bien révélateur de la décadence communautariste du PS. En accusant à tort et à travers tout le monde, et à tout propos, d’antisémitisme ou d’accointance plus ou moins discutables, ils font tant de mal à la vérité que, le moment venu, plus personne ne la croit plus. C’est l’histoire bien connu de ceux qui crient au loup tant et plus jusqu’au point où nul ne s’alarme plus quand il s’y trouve pour de bon. A force d’avoir abusé de l’accusation d’antisémitisme plus personne n’y attache d’importance. Ce n’est pas malin ! Ayant été plus souvent qu’à mon tour chargé de cette façon absurde je me fais un devoir de rappeler que la justice a condamné déjà deux de mes imprécateurs de l’UMP, pour m’avoir injurié et calomnié de cette façon. Avis aux amateurs ! Et je me sens tenu de réagir aux côtés de Clémentine Autain. Elle est une des porte-paroles de notre mouvement. L’attaquer de cette façon nous vise tous. L’imaginer en accointance avec Tariq Ramadan et ses thèses est grotesque. Ceux qui s’y sont risqués le savent parfaitement bien. Ils savent qu’ils mentent et manipulent. C’est donc de propos délibérés qu’ils agissent pour salir une de nos porte-parole et envenimer les divisions à gauche. L’intention est claire : disqualifier l’autre gauche, faciliter d’autres accointances, légitimer d’autres allégeance. Que notre mépris les accompagne ! Honte aux communautaristes, quels qu’ils soient ! Clémentine Autain pas plus qu’aucun d’entre nous n’avons de leçon à recevoir de tels accusateurs !


De la miraculeuse et héroïque traversée des eaux de la baie du Mont-St-Michel par Moïse Bozzo et ses diabolique apotres

Aaron_MoIse_Bozzo

Dans la campagne d’hypercommunication intense et dégradante pour apparaître enfin comme le seul candidat socialiste crédible pour les élections présidentielles de 2017, qu’il mène sous la férule de Gaspard Gantzer, BOZZO le CLOWN se rendit en Normandie pour y soutenir la liste de son Ministre de l’Intérieur aux prochaines régionales. Et là, comme il l’avait fait en Gironde en promettant de ressusciter les victimes du tragique accident routier de PUYSSEGUIN si les familles votaient pour lui, il réalisa un nouveau miracle comme seul l’Ancien Testament peut en témoigner :

« Aaron Moïse BOZZO étendit sa main sur l’Océan et fit reculer l’Océan, toute la nuit par un vent impétueux d’Est, et il mit l’Océan à sec, et les eaux furent divisées »
« Les quatre cavaliers de l’Apocalypse, huitième plaie de l’Egypte (Julien Dray, Jean-Baptiste Cambadélis, Harlem Désir, Jean-Marie Le Guen) suivis de leurs hordes malfaisantes (Bruno Le Roux, Claude Bartolone, Sandrine Mazetier, le Conseil Municipal gay de la Mairie de Paris, etc …) entrèrent au milieu de la mer, dans son lit desséché, les eaux se dressant en muraille à leur droite et à leur gauche. Ils gagnèrent ainsi le Restaurant de la Mère Poulard et se gobergèrent en rigolant de sa fameuse omelette, aux frais des contribuables français »

Ancien Testament, Exode, verset 21 et 22