Les fossoyeurs de la liberté de la presse

Aude LANCELIN, ancienne directrice adjointe de la rédaction de l’OBS, bien que marquée à gauche,  vient de dénoncer couragement dans son livre « LE MONDE LIBRE » le mal et les dégâts qu’ont fait les financiers des groupes BNP (Bergé-Niel-Pigasse : le MONDE, l’OBS, TELERAMA, COURRIER INTERNATIONAL, etc …) et DRAHI (SFR – Libération – L’Express) en plaçant au nom de leurs intérêts personnels (leader du mouvement LGBT qui a su imposer au gouvernement « le mariage pour tous », « GPA » et « PMA » pour BERGE ; intérêts mafieux pour  Xavier NIEL et son groupe de télécommunication FREE ; et intérêts économiques de la Banque LAZARD,  qui travaille avec le Ministère de l’Economie et des finances pour PIGASSE ; et maintien sous assistance financière de l’Etat pour le groupe SFR en faillite de DRAHI) en faisant de la presse de ce pays une branche du SERVICE DE COMMUNICATION ET DE MANIPULATION MENTALE de l’ELYSEE, à côté du CABINET NOIR ANTISARKOZYSTE. 

D’ailleurs, après avoir puissamment mis ces groupes de presse au service de la réélection de BOZZO-le-CLOWN en mai 2017, ces renards de la finance sans foi ni loi – sentant le vent tourner – pèsent maintenant et militent pour le compte d’Alain JUPPE et de son âme maudite, Fançois BAYROU, le pro-hollandiste, dont ils savent très bien qu’ils ne viendront pas fouiller, en cas de succès, dans la Géhenne de leurs intérêts financiers.
le_monde_libre

Il est étonnant que les JUGES du SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE, si prompts à instruire n’importe quelle affaire du moment qu’elle met en cause un adversaire politique du pouvoir en place, se désintéressent de ces crimes contre la démocratie et la république qui nuisent si fortement au pays. Et dire qu’au BRESIL, ils ont destitué la Présidente de la République pour bien moins que cela ! Ce qui n’empêche pas cette PRESSE ( dont Roland JOFFRIN et Edwy PLENEL constituent la part la plus noire) de donner des leçons de démocratie au BRESIL et à tous les pays démocratiques de la planète !

[lyte id= « G59KKrBzsBQ » /]

Très engagé contre ces dégénérés qui ont pris le contrôle de la PRESSE pour le compte de BOZZO, qui le leur rend bien d’ailleurs avec l’argent public,  Jean-Luc MELENCHON a consacré un article de son blog pour dire tout le bien qu’il pense de cet ouvrage ; il l’a intitulé : «  Le Monde libre », un reportage sur la vie d’un égout », dans lequel il relève à propos des groupes de presse BERGE- NIEL-PIGASSE et DRAHI :

Le marigot des vieillards cacochymes fortunés et des marquis de circonstances est en fait une cour des miracles de la fatuité. Et ce récit nous libère aussi d’un poids. Celui que notre conscience pouvait animer dans nos scrupules quand nous attaquions si frontalement ce petit monde pour ses photos pourries, ses titres à vomir, ses complicités odieuses, son instrumentalisation de Le Pen et ainsi de suite. La vérité éclate dans ce livre : ils sont pires que nos accusations le disaient. Ou pour mieux dire, cela fait le même effet que les révélations sur Hollande : on voyait bien mais on n’arrive pas à croire que ce soit aussi lamentablement vrai.

Comme quoi, entre gens honnêtes, on peut ne pas partager les mêmes opinions mais parvenir aux mêmes conclusions à propos de criminels qui déshonorent notre société par leur mépris pour les règles de notre République et de notre Démocratie, en violant impunément avec le soutien présidentiel une liberté publique fondamentale.

Et pour ceux qui ne connaissent pas PIGASSE, le révolutionnaire rose dégénéré incarnation de la gauche « bobo », intransigeant et sanguinaire dans ses propos en direction des « sans dents » méprisés, mais énarque et milliardaire pour ce qui le concerne, Directeur-Général de la Banque LAZARD, la présentation sympathique qu’en fait Alain FINKIELKRAUT :


L’enfant qui crie au loup ! fable d’Esope à rappeler à Manuel

War_civil_hope

 

Dans la nouvelle superproduction de « la cellule de propagande et de manipulation mentale » de l’Elysée, c’est Manuel VALLS qui a hérité du rôle de QUASIMODO, le fameux SONNEUR DE CLOCHES de NOTRE DAME DE PARIS
Dans cette nouvelle mise en scène soigneusement composée, il est représenté sous les traits d’un sonneur de cloches de l’Armée du Salut américaine, agitant ses clochettes dans les rues pour appeler les passants à remplir leur marmite d’une obole en dollars pour financer la soupe populaire qu’ils préparent tous les ans à l’intention des « sans dents », « sous chiens » et autres migrants et oubliés de la société !
Car Manuel a choisi cette année d’utiliser la stratégie de la tension anxiogène pour culpabiliser les électeurs qui s’abstiennent ou votent FN et les rassembler à nouveau sous la houlette de la bien-pensance et de la pensée unique.
Mais, cette stratégie du « tocsin anxiogène » comme le rappelle opportunément Jean-Luc MELENCHON,

« c’est l’histoire banale et trop connue de ceux qui crient au loup tant et plus que nul ne s’alarme plus quand il s’y trouve pour de bon. » ; A force d’avoir abusé de l’accusation d’antisémitisme plus personne n’y attache d’importance. Ce n’est pas
malin ! »

Mais pour la mafia des repris de justice socialistes d’extraction « trotkistes-lambertistes » ou élus de « seine-saint-denis », leurs opposants portent aussi les doux qualificatifs de beaufs, racistes, xénophobes, fascistes, homophobes, antisémites, islamophobes, sexistes dont on sait la valeur positive qu’ils revêtent lorsqu’ils sont prononcés par de tels experts, avec toute la charge humoristique dont ils habillent leurs interventions !

 

Rappel pour Manuel :
L’enfant qui criait au loup

 

L’enfant qui criait au loup
A trop crier au loup, on en voit le museau.
Un enfant bâillait comme un pou tout en gardant son troupeau.
ll décide de s’amuser :
« Au loup ! hurle-t-il. Au loup ! Vos troupeaux sont en grand danger !  »
Et il crie si fort qu’il s’enroue.
Pour chasser l’animal maudit, les villageois courent, ventre à terre, trouvent les moutons bien en vie,
Le loup, ma foi, imaginaire…
Le lendemain, même refrain.
Les villageois y croient encore.
Troisième jour, un vrai loup vint et c’était un fin carnivore :
« Au loup ! cria l’enfant. Un loup attaque vos troupeaux !  »
« Ah! Le petit impertinent ! Mais il nous prend pour des nigauds!  » s’écrièrent les villageois.
Le loup fit un festin de roi.

Fables d’Esope, adaptation de Marie Farré, Gallimard


Les bons mots de Jean-Luc !

MELENCHONLe 14.12, Jean-Luc MELENCHON apporte sur son blog son soutien à Catherine AUTAIN, accusée à tort d’avoir invité Tariq RAMADAN à un rassemblement militant initié par la LDH. Outre l’habituelle recherche du sensationnalisme par la Presse que révélait l’affaire, il blâme l’attitude méprisable du communautarisme judéo-maçonnique qui dirige le PS, notamment Julien DRAY, figure majeure du camp du bien, de l’amour du prochain, de la bien-pensance désintéressée, de l’honnêteté intellectuelle et de la probité, comme indiqué dans Wikipedia, par un des cofondateurs de SOS RACISME qui a travaillé à ses côtés :

« À SOS, nous avons découvert, non sans surprise, sa passion pour les lunettes, les montres, les stylos, les cartables et les scooters. C’est un véritable maniaque », écrit Serge Malik, l’un des fondateurs du mouvement, dans son livre, Histoire secrète de SOS Racisme.

D’autant plus, lorsque tout cela est payé avec une carte American Express, modèle VIP Titane, offerte par un syndicat lycéen dont le Secrétaire Général est aujourd’hui Premier Adjoint de la Mairie de Paris, « protégé » de Bertrand Delanoé, et figure charismatique du mouvement « gay ». Mais comme il est socialiste et appartient au camp des « bons », des « gentils » qui combattent la « haine », cela ne lui vaudra du Parquet qu’un simple rappel à la loi, alternative aux poursuites, malgré que les infractions aient été constituées.

Jean-Luc MELENCHON écrit à propos de cette affaire :

Que des journalistes relaient « l’information » sans la vérifier est dans la norme moyenne du manque de sérieux et d’absence de scrupule déontologique de ce milieu désormais le plus souvent voué pour l’essentiel au sensationnalisme le plus vulgaire. Surtout sur ce sujet. Mais que les Dray, Aziza et autres mercenaires de ce pelage sortent du bois pour montrer les crocs est bien révélateur de la décadence communautariste du PS. En accusant à tort et à travers tout le monde, et à tout propos, d’antisémitisme ou d’accointance plus ou moins discutables, ils font tant de mal à la vérité que, le moment venu, plus personne ne la croit plus. C’est l’histoire bien connu de ceux qui crient au loup tant et plus jusqu’au point où nul ne s’alarme plus quand il s’y trouve pour de bon. A force d’avoir abusé de l’accusation d’antisémitisme plus personne n’y attache d’importance. Ce n’est pas malin ! Ayant été plus souvent qu’à mon tour chargé de cette façon absurde je me fais un devoir de rappeler que la justice a condamné déjà deux de mes imprécateurs de l’UMP, pour m’avoir injurié et calomnié de cette façon. Avis aux amateurs ! Et je me sens tenu de réagir aux côtés de Clémentine Autain. Elle est une des porte-paroles de notre mouvement. L’attaquer de cette façon nous vise tous. L’imaginer en accointance avec Tariq Ramadan et ses thèses est grotesque. Ceux qui s’y sont risqués le savent parfaitement bien. Ils savent qu’ils mentent et manipulent. C’est donc de propos délibérés qu’ils agissent pour salir une de nos porte-parole et envenimer les divisions à gauche. L’intention est claire : disqualifier l’autre gauche, faciliter d’autres accointances, légitimer d’autres allégeance. Que notre mépris les accompagne ! Honte aux communautaristes, quels qu’ils soient ! Clémentine Autain pas plus qu’aucun d’entre nous n’avons de leçon à recevoir de tels accusateurs !


La sagesse de Jean-Luc Melenchon

Sur l’élection de Nicolas SARKOZY à la tête de l’UMP par les militants, un adversaire politique résolu déclare :

pour le débat ça va être une bonne chose de voir quelqu’un qui a une cohérence intellectuelle … Il vaut mieux cela que des mollassons, et des ectoplasmes dont on ne sait ce qu’ils pensent ni ce qu’ils comptent faire. Et je ne veux nommer personne, bien sûr !