Et Najat se retrouva tristement piégée sur son propre plateau de télévision !

Ils devaient choisir entre le déshonneur et la guerre. Ils ont choisi le déshonneur, et ils auront la guerre.

— Winston Churchill, commentaires sur les accords de Munich The Times, 7 Novembre 1938.

BarakaCity

Idriss Sihamedi, fondateur et président de l’ONG salafiste BarakaCity

Ce n’est pas révéler un secret que de constater pragmatiquement que les sept chaînes de télévision et les cinq stations de radio de service public, financées par l’impôt,  ont été patiemment infiltrées par des militants de gauche déguisés en « journalistes » ou autres « experts », recrutés essentiellement sur des critères d’activisme politique au sein des  communautarismes LGBT, franc-maçons ou juifs, le milieu de la  « bien-pensance »,  avec la mission primordiale de participer  à la propagande élyséenne et aux manipulations mentales menées pour maintenir quel qu’en soit le prix, un parti politique, ses satellites et ses affidés au pouvoir.

Le Groupe CANAL PLUS, voulu – crée et dirigé par les socialistes, en la personne d’abord de l’ami d’enfance personnel de François Mitterrand, André Rousselet, devenu à la fois son conseiller politique et exécuteur testamentaire,  fut dès 1984 subventionné par l’État lorsqu’il connut  des difficultés financières mettant sa survie en cause ; son fils spirituel, Pierre Lescure (socialiste investi, désormais Président du Festival de Cannes et chroniqueur de l’émission politique « C’est à vous » avec Patrick Cohen sur la « 5 »), continua sur la même voie et créa avec un directeur des programmes talentueux,  Alain De Greef, cette chaîne dévolue à la culture de gauche et aux « Bobos » .

Mais à vouloir toujours trop en faire dans la démesure pour satisfaire ses donneurs d’ordre politiques, on passa de l’humour décapant de Coluche, des Nuls et des Guignols de l’Info à la médiocrité des Stéphane Guillon, Yann Barthes, Anne-Sophie Lapix, Maïtena Biraben, Nicolas Domenach dont le discours exclusivement politique n’eut d’autre finalité que de persécuter, stigmatiser, éliminer du monde audiovisuel après en avoir travesti le discours et la pensée,  tout opposant à cette pensée unique qu’ils incarnent et dont ils sont les gardiens du dogme.

Malgré ses difficultés financières, les désabonnements liés à ce discours politique univoque et sans nuance, ces permanentes campagnes de haine, de chasse aux sorcières, et d’humiliation des hérétiques de la pensée unique et la difficile reprise en main que doit mener à bien son nouveau propriétaire pour nettoyer enfin les « écuries d’Augias » et renvoyer ces militants vers des chaînes publiques, comme la « 5 », qui seront  toujours heureuses de les accueillir, le malaise persiste et le discours bien-pensant règne sans partage

Alors que les extrêmistes féministes du gouvernement, telles Christiane TAUBIRA et Najat VALLAUD-BELKACEM, avaient bénéficié d’une promotion scandaleuse (elles sont présentes quasiment quotidiennement sur la chaîne !) et bien mises en valeur dans le documentaire de Cyrille ELDIN, « Macho Politico », consacré au « machisme en politique », les bi-nationaux franco-marocains étaient à l’honneur ce dimanche sur la chaîne « bobos » ;
Najat Valaud-Belkacem s’exhibait, comme à son habitude, sur les plateaux de Canal Plus dont les clés lui ont été remises pour les utiliser à son gré. Comme elle n’a rien à dire, elle abusait de son séducteur sourire et de la blancheur d’albâtre de ses dents.
Pour la recevoir, son compatriote Ali Badou, homme de qualité pourtant,  mais devant surtout son brillant parcours sur la chaîne à son passé d’ex de Mazarine Pingeot et sa qualité de père des petits-enfants MITTERRAND, avait sorti le grand jeu en consacrant un reportage de 15 minutes à une soit-disant « ONG Islamiste », BARAKACITY,  dont l’un des membres, Moussa Ibn Yacoubi, a été arrêté au Bengladesh pour complot islamiste et croupit en prison.
Ces ennemis de notre République, qui aspirent à saper ses fondements pour la détruire,  ont décrété qu’il nous appartenait de faire libérer ce militant, bi-national également,  converti à l’Islam il y a dix ans !

Présente sur le plateau, Najat a écouté attentivement le Président de cette ONG, Idriss SIHAMEDI, proclamer que comme tout bon musulman modéré, il ne serrait pas la main des femmes et refusait de condamner DAESH.

Le silence gêné,  puis la réaction modérée de NAJAT à ces propos provocateurs n’ont pas plu, et elle est actuellement sévèrement mise en cause sur les réseaux sociaux, à titre de membre éminent du gouvernement,  pour la tiédeur de son discours et la mollesse de ses réactions face à ces agressions. Mais ce n’est pas grave, un grand sourire, et tout s’arrangera ; entre bi-nationaux franco-marocains et islamistes militants, on ne va pas se fâcher quand même alors qu’on partage le même livre sacré !

Malgré les deux cent morts innocents de l’année 2015 et l’état d’urgence, ils partagent l’opinion de Ruquier, Yann Barthes et Yann Moix que « la France n’est pas un pays judéo-chrétien de race blanche », mais va être convertie par le meurtre et l’assassinat à l’Islam radical  puisque comme Yann Moix le concède sur le plateau de Ruquier, c’est la marche de l’histoire et il faut savoir l’accepter !


La « novlangue », anthologie sémantique socialiste

clown_triste250Dans son opus encyclopédique de 660 pages :

« JAMAIS SANS MA NOVLANGUE » – Le décodeur de poche : vade-mecum de la propagande (« pédagogie) au XXIe siècle

Frederic Mathieu nous offre les clés pour appréhender cette langue révolutionnaire que l’Education Nationale et le Parti Socialiste ont généreusement légué à la Nation, trésor sémantique dont les féministe Sandrine Mazetier, Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, et les Ministres Christiane Taubira et Najat Vallaud-Belkacem sont les pratiquantes et érudites les plus incontestatbles, aux côtés de Michèle Delaunay, ancienne secrétaire d’état aux personnes âgées,

Pour donner la traduction novlangue des termes anciens et obsolètes en socialie : Abjuration, apostasie, renonciation, trahison (politique),  Frédéric Mathieu ne fournit qu’un seul équivalent socialiste : « Rupture, synonyme de changement »,

qu’il illustre d’une citation fascinante de BOZZO, tellement ridicule qu’il s’autorise  un commentaire personnel :

La seule rupture que Nicolas Sarkozy aura en définitive réussie, c’est celle de ses promesses.
— François Hollande, article de presse, 2008.

Et l’auteur de préciser : Avouons que venant de lui, la citation de manque pas d’ironie !

Pour rappel article « Sandrine Mazetier, la folie des grandeurs »


« Paris est une fête ! »

defile_champs_elysees_artwork

A l’issue de la séquence des attentats « jihadistes » qui ont ont endeuillé le pays en 2015 avec la perte de 200 vies innocentes et 350 blessés, que BOZZO n’a rien fait pour éviter puisque ces assassinats anodins de « sans dents » et autres « sous chiens » entraînent aussitôt un accroissement important de sa cote de popularité (22% en l’occurence !) au titre de « Père de la Nation » et de « Chef de guerre impitoyable » (et le placent désormais au même niveau qu’ERDOGAN dans l’échelle des tyrans sanguinaires prêts à tous les crimes et toutes les compromissions pour remporter des élections), par l’action automatique dans l’électorat du « réflexe pavlovien de légitimité » (certains parlent même de « syndrome de Stockholm »), minutieusement entretenue par la cellule de propagande et de manipulation mentale de l’Elysée, largement relayée par la Presse et les médias audiovisuels subventionnés par le Ministère de la Culture.
Après avoir placé le pays sous un régime de lois d’exception qui permettent à l’administration de faire n’importe quoi sans le moindre contrôle démocratique, et déployé l’armée dans les rues de nos cités (ce qui n’empêche nullement le braquage d’une bijouterie située face à l’Elysée ni le bouclage de la Place de l’Arc-de-Triomphe par 80 écologistes de GreenPeace qui ont pris le temps de la repeindre en jaune en période d’Etat d’Urgence ! )

Après son accession au statut de « Héros éternel et Sauveur de l’Humanité » puisqu’il et parvenu, à l’issue de la COP 21, par sa volonté inébranlable à sauver la planète Terre de l’extinction de toutes les espèces vivantes sous le surnom de « Bougie Verte » (Green Lantern des Héros Marvell chez les anglo-saxons !)
Car avec BOZZO le bienveillant, le BIEN et la BIENPENSANCE d’ETAT remportent toujours la victoire contre le MAL et la HAINE qu’incarnent ses opposants : Il a su triompher du fascisme, de la tyrannie, de la peste brune, de la guerre civile, du racisme, de l’homophobie, de l’antisémitisme, de l’islamophobie, du sexisme, des « blancs » , à la fois du nationalisme et du patriotisme, de Valérie Trierweiller dans sa vie privéede Marine Le Pen et Nicolas Sakozy lors d’élections triomphales aux régionales, avec l’aide de Gaspard Gantzer (chef de la cellule de propagande et de manipulation mentale de l’Elysée) et du petit sonneur de tocsin d’Evry, Caudilleto judéo (par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël, quand même !)maçonnique (initié à la maçonnerie lui-même, cellule NI DIEU NI MAITRE, son meilleur copain d’enfance est Alain BAUER, grand-maître du Grand-Orient de France et parrain et de son fils aîné), en faisant imploser LES REPUBLICAINS avec l’actif concours d’Alain Juppé, Xavier Bertrand, Nathalie Koziusko-Morizet (ah, sa séance de minaudage et de remerciements appuyés à Jean Marie LE GUEN restera un grand moment de ridicule et de honte !), Rafarin, Riester l(LGBT), Estrosi, Benoist Apparu, etc et ainsi s’ouvrir une voie royale vers le second tour des présidentielles puisque SARKOZY ne pourra se présenter en raison d’une condamnation décrétée par le Syndicat de la Magistrature pour une raison ou une autre,
Retournement inespéré et miraculeux à l’issue duquel il s’est autorisé à descendre une nouvelle fois les Champs-Elysées dans son véhicule de commandement de « Général en Chef impitoyable », dans sa panoplie de « bougie verte » sauveur de la planète, portant comme trophées de sa victoire sur le « chapeau chinois » prêté par la Légion Etrangère les têtes réduites de Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy, préparées par son ami « Raoni Metuktire » au coeur de la jungle guyanaise avec sa gouvernante Christiane Taubira, descendante d’esclaves, lointaine héritière de l’ethnie Jivaro

 


Pascal Bruckner, philosophe proche des socialistes dénonce désormais les impostures de la gauche !

Le_PointLe philosophe, romancier (Prix Médicis) et essayiste Pascal Bruckner, proche du parti socialiste et membre du groupe des Nouveaux Philosophes dénonce cette semaine dans LE POINT les impostures de la gauche, du clown BOZZO jusqu’à VALLS, homme d’autorité aux coups de menton aussi vains que les résultats obtenus dans sa politique sécuritaire confiée à TAUBIRA et du Syndicat de la Magistrature qui en affiche les résultats sur le « mur des cons » :

La gauche a trahi “la splendide promesse faite au tiers état”, selon la formule d’Ossip Mandelstam. Et ce au moins sur trois plans :
– D’abord, en frappant l’idée de progrès d’obsolescence, via l’écologie radicale, en faisant de l’aventure industrielle une catastrophe : le futur devient une terre de menace, d’abomination, il faut avancer les yeux tournés vers l’arrière, demain sera forcément pire qu’aujourd’hui… Cette gauche-là ne nous envoie que des faire-part de décès.
– Sur le plan de l’éducation, ensuite, on l’a vu avec la réforme de ce printemps: l’école n’est plus le lieu de la transmission et de l’excellence, mais un lieu d’animation et de nivellement.
– La troisième trahison est intervenue avec le rapport de Terra Nova, ce think tank du PS, publié il y a quelques années: il a décrété la classe ouvrière embourgeoisée et trop attachée au terroir, quand la classe de l’avenir réside dans l’alliance des bobos urbains et des populations des banlieues. C’est ainsi que la gauche a perdu le peuple et l’a offert en cadeau de mariage au Front national.„


Le Parti Socialiste évolue et se modernise !

Les grands triomphateurs de la chaleur du Congrès de Poitiers

Les grands triomphateurs de la canicule de Poitiers

Afin de rendre hommage à cette génération exceptionnelle de politicards corrompus, démagogues, amoraux, cyniques et arrivistes qui ont permis au Parti Socialiste de revenir au pouvoir en 2012 par le mensonge et la manipulation mentale des masses au-travers une presse asservie économiquement et soumise idéologiquement,

  • d’abandonner et jeter dans les poubelles de l’histoire les principes fondateurs et l’héritage d’hommes généreux et respectables qui avaient construit l’histoire de ce Parti et en constituent l’honneur,
  • de ridiculiser et humilier le principe démocratique dans un état de droit,
  • d’abaisser et discréditer le pays par un total manque de vision politique – économique – stratégique au point d’en faire le simple supplétif d’une nation amie dont la gouvernance sereine s’impose à lui parce qu’il n’est que vide et néant,
  • d’éradiquer la morale publique sur laquelle la vieille Nation s’était bâtie depuis deux millénaires
  • d’anéantir l’enseignement des sciences sociales et de l’histoire qui avaient pour mission de former des citoyens libres et responsables capables de penser par eux-mêmes,
  • de bannir ce pays du rang des nations qui comptent,
  • de le réduire au rôle de guignol grotesque risée du monde entier, de nation de pleutres – lâches – hypocrites et fainéants gouvernée par des « libertins obsédés sexuels » , des « pédales » et de « lraîtres » (cf « French bashing« ),
  • enfin d’avoir su distinguer dans ses rangs des personnages aussi caricaturaux et provocateurs que Christiane Taubira, Najat Belkacem ou Anne Hidalgo, ces monstres froids d’orgueil et d’ambition personnelle, pour les élever aux rangs les plus élevés de la République,

Le Congrès de Poitiers a décidé de faire évoluer le Parti « ringard » de CAMBADELIS vers plus de modernité en lui donnant une devise puisée dans l’oeuvre du grand cinéaste Claude CHABROL :

La bêtise est infiniment plus fascinante que l’intelligence, infiniment plus profonde. L’intelligence a des limites, la bêtise n’en a pas.

Et pour illustrer cette nouvelle donne, Christiane Taubira, jamais en manque de coups tordus et de malhonnêtetés intellectuelles, a décidé de s’attaquer personnellement à l’augmentation catastrophique des délits routiers depuis l’arrivée des socialistes au pouvoir et à son dramatique corollaire, l’explosion du nombre de tués sur les routes, après dix années de baisse continue. Comme elle l’avait déjà fait pour vider les prisons et faire exploser la délinquance en minorant les peines attachées aux délits et crimes pénaux tout en augmentant le quantum des peines nécessaires pour entrer en voie de condamnation à une peine d’emprisonnement, elle a présenté devant le conseil des ministres un projet de loi visant à contraventionnaliser des délits routiers, aussi graves que la conduite sans permis de conduite ou le défaut d’assurance, qui relèveront désormais d’une amende forfaitaire. Dans ces conditions, ces délits devenus contraventions disparaîtront des statistiques officielles et apporteront la preuve de l’efficacité gouvernementale en la matière ! Ces procédés déjà utilisés pour le calcul des déficits budgétaires et de comptabilisation des statistiques du chômage sont désormais parfaitement rodés et efficaces. Pour dorer la pilule, l’amazonienne fera quelques allusions grivoises ponctuées de citations de Léon-Gontran Damas, et le tour sera joué ! Quand aux êtres humains perdant leur vie sur les routes du fait de son irresponsabilité, c’est bien le dernier de ses soucis ! Elle pourra toujours s’exhiber sur le tapis rouge du Festival de Cannes,  « tweeter » et poétiser sur les malheurs des « migrants » et la cruauté des « esclavagiste européens ».

"Français, je vous ai compris !"

« Français, je vous ai compris ! » qu’il hurlait sur l’estrade

bruno_leroux

Bruno Leroux, dit « Chupa Pups », l’homme qui suce et lèche plus vite que l’importe quel
courtisan

 


Les Etoiles sont éternelles !

« Je suis sensible aux symboles, et les marches, c’est pour les artistes, les acteurs, pas pour les responsables politiques. »
Manuel

festival_logoLe Festival de Cannes 2015 est désormais bien mûr ! Temps est venu de cueillir les prix !

Pour la montée des marches, malgré ce qu’en pense le Matador d’Opérette, la catégorie reine est celle des « artistes féminines COUGARS », nées entre 1950 et 1960, ces sveltes grand-mères avides de chair fraîche, tenues de promener en laisse lors de leurs déplacements de par le monde leurs jouets, des jeunes hommes âgés au minimum d’une trentaine d’années de moins qu’elles, qui témoignent de leur puissance de séduction et de leurs charmes en rien altérés par les années qui passent. Bien que toujours aussi belle, Jane Fonda concourt dans une autre catégorie où elle est intouchable ; quant à Anne Hidalgo, elle-aussi venue s’exhiber sur le tapis rouge avec la madone des homosexuels parisiens, son premier adjoint, elle a demandé à ne pas concourir pour ne pas s’attirer l’ire vengeresse et méprisante d’une rivale politique !

Malgré les leçons de Manuel, Christiane, a voulu se mesurer à ce qui se fait de mieux en la matière. Elle a, bien entendu,  récolté lors de sa montée des marches, les sifflets habituels  qui la suivent partout ! Mais elle a l’habitude : tous les festivaliers et les badauds venus applaudir les stars sont d’affreux « racistes-sexistes-xénophobes-antisémites-islamophobes-homophobes » comme les définissent si bien Pierre Bergé et ses employées FEMENS et autres « tafioles » d’ACT-UP.

Elle a eu bien raison d’ailleurs, puisque, avec l’appui de Pierre Lescure, Président du Festival, elle se retrouve en finale de catégorie avec une artiste, une comédienne, icône du mannequinat, ambassadrice de L’OREAL, dont le charme incommensurable est partout reconnu et que l’on peut créditer d’avoir tourné quelques films avec les meilleurs réalisateurs de la planète et tenu le premier rôle féminin dans des titres tels que « Greystoke », « Sexe, mensonges et vidéo », « Green Card », « Un jour sans fin », « Quatre mariages et un enterrement »  ; d’autant plus redoutable pour le commun des mortelles que c’est l’une des rares actrices à accepter l’âge et ses rides, à ne pas recourir à la chirurgie esthétique pour en diminuer les effets, et n’user d’autres soins qu’une vie saine et tranquille.

Son seul avantage indiscutable sur Christiane, c’est sa taille : 1m73 contre 1m50 pour la ministre ; mais rien de déterminant face à la Croisée antisarkozyste qu’elle empêchera, avec l’appui du syndicat de la magistrature, de se présenter à l’élection présidentielle de 2017 ;  la sainte « Madone des Prisons » (et du bracelet électronique),  qu’elle a su vider de leur substance en libérant les voyous injustement punis par leurs victimes ; l’ennemie déterminée des Policiers et des Gendarmes, celle qui en annihilant toutes les lois répressives précédentes a favorisé les viols, les assassinats, les infanticides, la pédophilie, tous ces crimes qui marquent l’effondrement d’une société en décomposition ; la « pasionaria » de l’indépendance de la Guyane ; celle qui a rendu leur fierté à tous les descendants d’esclaves victimes des esclavagistes européens et qui les indemnisera en dépouillant les petits « blancs » de leurs biens pour les leur offrir ; enfin, pourquoi le préciser, à la Mère du mariage homosexuel, à la promotrice infatigable de la Gestation pour Autrui et la Procréation Médicalement Assistée ; et bien sûr, le Maître Jedi du Padawan Najat Valaud-Belkacem en politique qui la guide du côté sombre de la force, sa marraine en franc-maçonnerie  !

Et vous, pour qui voteriez-vous ?

Les Reines du festival de Cannes 2015

Les Reines du festival de Cannes 2015


Pierre Lescure transforme le festival de Cannes en annexe du congrès du PS !

Les vedettes de "Cannes 2015"

Les « stars »socialistes viennent s’exhiber sur le tapis rouge de Cannes

Le prochain congrès du PS qui doit confirmer à son poste de Premier Secrétaire un repris de Justice condamné à deux reprises par le Tribunal Correctionnel de Paris pour détournement à son profit personnel de subventions destinées aux plus démunis de notre société, se prépare intensément sur le tapis rouge des marches du Festival de Cannes, puisque les actrices de cinéma et du « porno » sont désormais éclipsées par les « stars » mégalomaniaques du parti socialiste qui peuvent désormais s’exhiber devant les photographes « people » et la foule idolâtre, rassasiant ainsi  leur « ego » surdimensionné de la gloire éphémère du paraître !.
Le très socialiste Pierre Lescure, devenu cette année directeur de ce prestigieux événement (quel heureux choix vu sa sulfureuse réputation !), est l’artisan principal de cette évolution politique qui va sans nul doute faire encore grandir la popularité internationale du festival !

Christine Taubira, Fleur Pellerin, Anne Hidalgo et l’incontournable et indispensable Jacques Attali, et combien d’autres intermittents du spectacle sont déjà venus exposer leur plastique impeccable sur le tapis rouge ; Lescure espère même la venue de Manuel et de son épouse.

Quant au Président qui se réjouissait de « monter les marches », il a été refroidi par sa chute de Port-aux-Princes, et surtout vexé par l’interdiction des « selfies » sur le tapis rouge : dans la mesure où cette activité constitue sa principale activité lors de ses déplacements officiels, il ne pouvait être question qu’il cède à ce « diktat » !

Mais son service de propagande a rassuré LESCURE en lui promettant que sa position serait revue pour le festival 2016, en pleine préparation des élections présidentielles 2017 pour lesquelles il est prêt à tout et surtout à n’importe quoi !

NB : Et bien, mauvaise nouvelle pour Pierre Lescure et la filière colombienne : Manuel s’est bien rendu à Cannes, mais il a refusé de s’exhiber sur le tapis rouge et a emprunté une porte dérobée pour gagner la salle de diffusion ! Interrogé par le « Parisien Libéré » sur ce caprice, il répond :

Qu’il n’avait pas voulu participer à la montée des marches : « Je suis sensible aux symboles, et les marches, c’est pour les artistes, les acteurs, pas pour les responsables politiques. Sauf la ministre de la Culture qui a un rôle différent et un lien particulier avec le monde artistique et les créateurs ». Message transmis à la ministre de la Justice Christiane Taubira, qui, tout sourire, a foulé le tapis rouge mercredi dernier pour la projection du film «La Tête haute» consacré au travail de la Protection judiciaire de la jeunesse.

Et nous ajouterons bien entendu Anne Hidalgo, accompagnée comme toujours de son premier adjoint représentant la communauté « gay », et Jacques Attali, le grand génie socialiste auquel on doit la naissance de François Hollande et Ségolène Royal en politique, les dépenses somptuaires lorsqu’il dirigeait la BERD à Londres motivant sa démission en 1993, des idées pharaoniques de construction de digues au Bengladesh tellement  grandioses qu’elles tombèrent dans l’oubli, et de plagiat bien entendu (Elie Wiesel, Franz-Olivier Giesbert) dans son oeuvre diverse et foisonnante. Mais comme ce phare de la « pensée de goooche » s’agite tellement sur les médias depuis des décennies, on peut considérer que depuis 1981 sa vie est une oeuvre cinématographique justifiant son exposition grotesque sur les marches du festival !


C’est légal parce que Christiane le veut ! …

Mensonges,  orgueil, morgue, suffisance, mauvaise foi, mépris d'autrui

Grand prix d’interprétation féminine du festival de Cannes 2015. Mention spéciale du Jury qui a tenu à souligner que lors de ses insultes permanentes contre ses adversaires et des mensonges qu’elle profère impudemment devant la presse, elle atteint des sommets dans l’expression pathétique de son orgueil dégoulinant, de morgue déplacée, de suffisance accablante, de mauvaise foi et de total mépris pour autrui qui font d’elle une comédienne d’exception

guillotineCes derniers jours, la presse parlait un peu trop à son goût de sa « padawan », Najat, devenue presque sa rivale par ses excès permanents en matière de réformes sociétales clivantes. Et cela commençait à faire de l’ombre à la « diva » !
En conséquence, tous les voleurs à la tire de France, Navarre et Roumanie, libérés pour l’occasion par décret spécial de la garde-des-sots, se retrouvaient sur leur terrain de travail favori, devant le tapis rouge du festival de Cannes, pour honorer et acclamer leur icône, Christine Taubira, venue comme à son habitude exhiber sa plastique parfaite et tenir des propos salaces au centre du temple du paraître.
D’autant plus facilement que le nouveau Président est son ami Pierre Lescure, et que la réception très privée suivant la diffusion du film lui permettra de constater les ravages causés par la poudre blanche rapatriée d’Amérique du Sud auprès de ses amis bien-pensants intermittents du spectacle
Car elle a bien raison d’être fière :
– après l’inauguration par BOZZO du musée de Pointe-à-Pitre consacré à la traite négrière européenne (84 millions d’euros au compte de la collectivité),
– après le vibrant hommage rendu par le même Bozzo à l’un des plus grands criminels du XXe siècle,
– après le symbolisme magnifique de l’invraisemblable acte de repentance présidentiel rendu à Port-aux-Princes par Flanby s’étalant ventre à terre devant la statue du chef de la révolte des esclaves, Toussaint Louverture,

voici que le syndicat de la magistrature comble un de ses voeux les plus chers : malgré la loi française qui interdit toujours la GPA, malgré la condamnation réïtérée de la chambre criminelle de la Cour de Cassation contre ces pratiques, un magistrat passant outre les réquisitions contraires du parquet, a ordonné que soient inscrits à l’état-civil français trois enfants nés de mères porteuses à l’étranger, achetés par des couples gay ou lesbien et non rejetés pour malformation quelconque ou couleur de cheveux ou d’yeux non conformes à la commande..

Il est ainsi démontré une nouvelle fois que les volontés taubirienne et du syndicat de la magistrature supplantent la volonté populaire exprimée par un vote démocratique, et en conséquence les lois de la République qui en sont issues et les arrêts de la plus haute juridiction de ce pays !

Donc, Christiane, si elle mène toujours le combat de sa vie contre la traite négrière européenne il y a trois siècles, soutient également au XXIe siècle une nouvelle forme d’esclavagisme qui réduit les jeunes filles issues du monde des « sans dents » au rôle de « juments » porteuses d’enfants conçus artificiellement pour les couples LGBT.

Comme l’affirment ses partisans, « l’Etat, c’est Elle ! »

Bravo : mais lorsque aura sonné l’heure de couper les branches pourries qui ont défiguré et vidé de leur sens les mots  « République », « Démocratie », « Liberté », « Egalité » ou « Fraternité », il ne faudra pas omettre de faire tomber prioritairement certaines têtes, fussent-elles de couleur et infiniment méprisantes !

Souvenons-nous en effet du brillant exorde du discours de Paul Quilès au Congrès du Parti Socialiste de Valence en 1981, citant Robespierre, et gardons-le toujours présent à notre esprit !


Les libertés publiques progressent par rétropédalage dans la France « des lumières éteintes » et de l’Esprit Saint du 11 Janvier

manu250

Enfant capricieux et colérique, Manu a gardé de son enfance catalane cette propension tyrannique à toujours vouloir diriger sans écouter l’avis des autres, quitte à utiliser des méthodes immondes et malhonnêtes pour imposer sa volonté 

Les socialistes nous avaient gratifié le 5 mai 2015 d’une avancée majeure pour nos libertés publiques avec le vote de la « Loi sur le Renseignement », voulue et portée par le Matador barcelonais, qui avait gravé dans le marbre de notre législation l’écoute généralisée et systématique de tous les citoyens de ce pays, pour recherches préventives et aléatoires d’un nombre indéfini d’incriminations,  non limitées aux seuls actes de terrorisme, pouvant traiter à la fois des affaires privées de coeur et de fesse, de l’espionnage industriel ou plus prosaïquement de magouilles et tripatouillages politiques dans le camp des opposants.

Les socialistes, si critiques il y a peu d’années pour le « Patriot Act » américain démontraient qu’ils n’avaient de leçon à recevoir de personne en cette matière et n’étaient plus à un reniement ni un retournement de veste près, au point de non retour qu’ils avaient atteint.

Si l’écoute des Magistrats et des Avocats dans leurs conversations professionnelles avec leurs clients était bien autorisée et légalisée par ce texte, la section de la Cour d’Appel de Paris du « Syndicat de la Magistrature » a voulu solenniser par un « arrêt » judiciaire ce texte majeur, en confirmant sa légalité ; cet arrêt, aussi important que le « Mur des Cons »,  restera dans les annales judiciaires comme un retournement  « politisé » de notre jurisprudence,  bien dans la ligne trotkiste définie par la doctrine fondatrice de ce syndicat, la fameuse « Harangue de Baudot » et aussi importante pour les principes judiciaires de notre démocratie que la fameuse loi d’exception de Vichy supprimant le principe de non-rétroactivité des lois, dont Costa-Gavras a tiré son film « Section Spéciale ».
Il confirme en effet la légalité des écoutes « filets de pêche » systématiques,  « flottantes » dit-on,  de toute la population, sans besoin de justification légale ni durée  prévue, et par conséquence la possibilité de poursuites judiciaires pour des faits de nature à faire ombrage aux intérêts politiques du parti socialiste, aux intérêts idéologiques du « syndicat de la magistrature », aux caprices de Pierre Bergé, aux errements et provocations des « Fémens » et d’ « Act-Up » dans leurs luttes LGBT,  pour la cause d’un féminisme ultra, de la « Novlangue », à la sexualité des hordes de « folles » de la « Mairie de Paris » et du SIDACTION (propriété de Pierre Bergé) réunis.
Et même un « intellectuel de gôche » aussi considérable pour l’engeance bien-pensante qu’Emmanuel Todd (surtout connu par son Père Olivier, créateur du Nouvel Observateur !), qui ferraille avec le Premier Ministre sur l’interprétation à donner à « l’Esprit saint du 11 janvier », n’hésite pas à comparer, en ce 8 mai 2015 sur RMC dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin, Emmanuel Valls au Général Franco :

« C’est l’optimisme de la révolution nationale et du maréchal Pétain. Lui aussi accusait les Français résistants d’être des Français pas bien. »

Le premier ministre envisage désormais, vu le triomphe personnel que le vote de cette loi et l’arrêt du syndicat de la magistrature apportent à son crédit, d’établir, comme dans l’Espagne démocratique de son modèle politique, l’élimination physique sans jugement par « garrotage » des opposants politiques que ces écoutes administratives révèleraient ;  car dans les « France des Lumières éteintes » et de « l’Esprit Saint du 11 Janvier », on ne s’oppose pas aux mafias socialisantes qui mettent en coupe réglée le pays et le ruinent pour l’avantage de la nomenklatura des bien-pensants. Et puis quoi, n’a-t-il pas reçu mission d’éliminer avec le soutien des « Fémens » et « Act-up » tous les fascistes, racistes, antisémites, homophobes, islamophobes, toute cette lie se prétendant de civilisation européenne et de morale judéo-chrétienne qui ose s’opposer à des personnes aussi remarquables que Najat Valaud-Belkacem et Christiane Taubira

Mais la grande triomphatrice de cet épisode majeur restera quand même Christiane TAUBIRA, que l’on disait affaiblie et prête à quitter le gouvernement : la famille GORGONE, inconsolable depuis la perte de la troisième de ses filles, MEDUSE, délibérément assassinée par cet abruti de PERSEE qui lui a traitreusement tranché la tête,  se réjouit de la naissance en son sein d’une quatrième fille, CHRISTIANE, qui a repris le flambeau de MEDUSE : c’est elle qui maintenant porte la chevelure de serpents venimeux et transforme en pierre par son regard méprisant les ennemis du parti au pouvoir.
Mais plus important encore, le ZEUS PANCREATOR régnant sur l’OLYMPE ELYSEEN, le MARS GUERRIER, SEDUCTEUR et VAINQUEUR de la rue du Cirque, l’utilise comme bouclier pour éliminer par son regard ses adversaires politiques et lui ouvrir grandes les portes de sa reélection en 2017,  faute d’adversaires réduits en pierres par le regard de la GORGONE et le Syndicat de la Magistrature !

Avec l’appui de ce syndicat, de la justice administrative contrôlée par les amis du Matador d’opérette, et surtout de la Presse BNP (plus LIBERATION et MEDIAPART !) et des médias audiovisuels de service public et du groupe CANAL PLUS dont les chroniqueurs ne sont pas avares de leurs efforts, cela semble bien parti !

Mais qui est dupe ?

Christiane Gorgone, la Méduse des bien-pensants

Christiane, la quatrième et la plus remarquable des soeurs Gorgone

Et quel plus bel hommage rendre au combat antirépublicain, raciste anti-blanc et anti-français que mène depuis tant d’années l’indépendantiste guyanaise, qui s’est infiltrée au coeur de la République pour mieux en saper les fondements, que celui d’Yves de Kerdrel, admiratif et lucide, cette semaine dans son éditorial de VALEURS ACTUELLES :

 » Il a fallu trois siècles à la France pour se doter d’une justice équilibrée. Il a suffi de trois ans à Christiane Taubira pour détruire les piliers de ce système, instaurer une culture de l’excuse et un laxisme pénal. Désormais, la garde des Sceaux passe la totalité de son temps à parfaire son image de victime d’un racisme qui n’existe pas et d’icône d’une gauche bobo. Dans une interview à « Paris Match », elle ne parle que d’elle, comme cible d’une soi-disant violence médiatique due à sa condition noire. Quand on n’a rien à dire, il vaut mieux se taire « .


Néo-socialisme et deconstructivisme sociétal ;-)

bobo

Les bobards du « bobo » – dédié à Aymeric Caron

Comme chacun peut le constater depuis deux ans et demi, le néo-socialisme n’a plus aucun point commun avec le socialisme de nos anciens,  tel qu’il se manifestait dans nos jeunes années. C’était alors des ouvriers, des artisans ou commerçants, de petits fonctionnaires, de modestes gens qui en étaient l’émanation dans nos villes et villages ; des gens honnêtes, généreux et courageux, disponibles pour les plus faibles de notre société ;  des gens respectables en tout cas,  quelle que soit notre opinion !

Mais insensiblement, après que la direction eut été investie et conquise par des trotskystes issus de la mouvance post « soixante-huitarde », des délinquants qui cheminèrent au sein des associations lycéennes ou étudiantes dont ils prirent insidieusement le contrôle afin de les utiliser comme coffre-fort et les vider de leur substance et de leurs moyens en détournant à des fins personnelles les fonds dont elles disposaient (CAMBADELIS – 2 condamnations judiciaires définitives – DESIR – une condamnation définitive -, Julien DRAY – un rappel à la loi pour des dépenses somptuaires réglées par la carte bancaire de mouvements lycéens – Jean-Marie LE GUEN,  impliqué mais non condamné), surnommés les « RAPETOU de la POLITIQUE » ou « LA BANDE DES QUATRE ».  Ces gens-là, qu’utilisa et manipula François MITTERRAND pour tous ses mauvais coups contre ses adversaires politiques, ont infesté et colonisé de l’intérieur le Parti Socialiste, conquis les postes de responsabilité, l’ont pourri et asséché jusqu’à le transformer en une autre entité totalement différente.

  • Ils incarnent le socialisme d’aujourd’hui, avec cette « novlangue »  héritée du jargon des syndicats de l’éducation nationale,
  • cette bienpensance désespérante  qui n’est qu’émotion feinte et superfétatoire pour jouer la comédie médiatique,
  • cette pensée unique urticante déniant à toute expression originale la possibilité de s’exprimer sans que son auteur ne soit immédiatement taxé de « beauf », « fasciste », « antisémite », « raciste », « homophobe »  ;
  • cet accaparement de la presse de gauche (subventionnée par l’état, car cela limite les investissements !) et des médias audiovisuels entre les mains de « rastignac » arrivistes constitués dn groupe financiers « de gauche » que sont Pierre BergéXavier Niel Matthieu Pigasse  qui en attendent de fructueux retours sur investissement pour leurs affaires professionnelles, après les avoir placés au service exclusif de la « bienpensance » et du communautarisme LGBT, concubinage malsain qu’il faudra bien un jour dénoncer les conflits d’intérêt, puisque ce ne sont sûrement pas les magistrats du Syndicat de la Magistrature ou Christiane TAUBIRA qui le feront ;
  • enfin, cette présence permanente et étouffante des hérauts de la pensée unique  dans les médias :  l’information bien sûr totalement cadenassée pour censurer, taire, minorer ou falsifier les annonces de tout fait contraire à leurs intérêts ;  mais aussi dans des domaines aussi anodins que la variété ou Laurent RUQUIER, parce qu’il est homosexuel et de gauche,  règne sans partage sur le service public, avec des complices aussi détestables qu’Aymeric CARON ou Nicolas BEDOS, tenant en permanence des propos hostiles aux adversaires du pouvoir et caricaturant sans vergogne leurs propositions ; mais aussi Anne-Sophie LAPIX, Elisabeth QUIN, Patrick COHEN, et la « tâche » journalistique absolue,  le summum de la vacuité intellectuelle, Frédéric HAZIZA,  qui limitent leur déontologie journalistique au service des intérêts de leur chapelle communautaire et la censure immédiate de toute opinion autre que la leur.
  • Et je ne parlerai pas des excès permanents de CANAL PLUS, avec sa présentation d’une information dirigée et manipulée par sa chaîne I’TELE avec Audrey PULVARD  en tête de gondole, et des émissions à sens unique que sont LE PETIT JOURNAL,  NULLE PART AILLEURS  ou celles de Maïtena BIRABEN  avec ses commissaires politiques !
  • Dans les émissions littéraires, il est difficile d’échapper à des auteurs aussi pompeux que Henry Bernard LEVY, Pierre Marc BENHAMOU, ou Jacques ATTALI  dont les engagements politiques sont bien connus, alors qu’en matière théâtrale,  les seuls intervenants autorisés se limitent au couple homosexuel Jean Michel RIBES (Théâtre du Rond Point) et Olivier PY  (Festival d’Avignon), amis personnels du clown BOZZO et du budget de l’Etat qui subventionne leurs activités !

Et quelle image plus attrayante pour le néo-socialisme que ce Conseil Municipal de PARIS, dirigé par un Maire atteinte du syndrôme de Stockholm du fait de son péché originel d’hétérosexualité, dans un Conseil  entièrement pétri à son image par Bertrand DELANOE, l’ancien maire homosexuel, aujourd’hui contrôlé et dominé par le lobby LESBIEN-GAY-BISEXUEL-TRANSEXUEL.

Oui, le néo-socialisme et l’image qu’il donne de la France, c’est cela :