Et Claudine DUPONT sauva la FRANCE !

Informée très officieusement que par la grâce infinie de sa jeunesse rayonnante, la blancheur de ses dents, son éternel sourire, l’importance du vote musulman en FRANCE, et son incompétence radieuse doublée d’une exceptionnelle maîtrise de la langue de bois, elle allait hériter du titre envié de Directrice de campagne du candidat à sa propre réélection présidentielle, BOZZO, Claudine DUPONT a immédiatement chargé le service central d’inspection du ministère de l’éducation nationale, qui lui dicte sa politique, de lui soumettre des idées novatrices utiles au succès de leur favori.

ecole_etat_vichy

Les Inspecteurs d’histoire lui ont rappelé que le Maréchal PETAIN, vainqueur de VERDUN, qui avait obtenu en 1940 l’appui des députés socialistes qui lui accordèrent les pleins pouvoirs, et notamment celui de rédiger une nouvelle constitution adaptée à ses besoins, avait bénéficié d’un soutien populaire quasiment unique dans notre histoire récente. Il s’appuyait sur des idées simples, notamment en matière d’éducation : c’est ainsi que tous les enfants portaient une blouse grise, et étaient rassemblés tous les matins dans la cour de leur établissement pour la cérémonie du lever du drapeau à l’occasion de laquelle ils chantaient l’Hymne du Maréchal, le fameux « Maréchal nous voilà » pour dire toute leur affection et leur espoir au vieillard providentiel, qui comme BOZZO-le-CLOWN et le Caudilleto d’EVRY,  avaient fait don de leur personne au pays.

Reprendre cette idée pour l’occasion paraît excellente à Claudine ; alors, pour l’adapter à la modernité, elle a décidé que le clip de campagne tournerait autour de ce thème ; mais faute de socialistes historiques comme Pierre LAVAL, Marcel DEAT, Jacques DORIOT ou Joseph DARNAND pour magnifier l’oeuvre du quinquennat, ce sont les grandes figures 2012-2017 qui seront mises en avant : le vice-président d’abord, Pierre BERGE, qui imposa le mariage gay, la pma et la gpa, mais aussi réussit à acquérir pour une somme symbolique avec ses affidés milliardaires Xavier NIEL (de FREE) et Mathieu PIGASSE (Banque LAZARD) la presse de gauche en faillite (le Monde, le Monde diplomatique, l’Obs, les Inrocks, Telerama, la Vie, Courrier International, le Huffington Post, etc …) en les réduisant au rôle de feuilles de propagande du gouvernement, tout en les faisant vivre avec l’argent des subventions publiques versées par le Ministère de la Culture ! Mais aussi évidemment les chefs de gouvernement incompétents qui ont précipité le pays dans l’abîme, les ministres de la république bananière allant quémander auprès le l’ambassadeur qatari des gratifications mensuelles pour infléchir la politique gouvernementale en faveur de son pays ; les féministes intégristes, telles la Maire des Parisiens, impliquées dans la création de la Novlangue socialiste ; les dirigeants socialistes ripoux et repris de justice qui ne conçoivent la politique que comme un moyen de s’enrichir personnellement aux frais du contribuable ; et le monde interlope des journalistes laquais vivant eux-aussi – tels un coiffeur-teinturier, une maquilleuse et de nombreux cireurs de pompes – de gratifications et d’avantages matériels, financiers et fiscaux aux dépens du Contribuable, comme ces prétendus « comiques » sans talent dont la présence est imposée aux téléspectateurs car ils sont les propagandistes zélés de la pensée unique et de la bien-pensance !

Alors, comme la chantait Maurice Chevalier,

Et tout ça fait D’excellents français D’excellents soldats Qui marchent au pas !

Bonne chance à eux et toutes nos félicitations à Claudine DUPONT ; sa Marraine Ségolène qui la baptisa ainsi, peut être fière d’elle !  


Noël de l’Elysée : le Grand Guignol au programme cette année !

guignol_hollande250

Marionnette de François Hollande en bois de tilleul

Pour l’arbre de NOEL de l’ELYSEE 2014, le locataire normal et proche des « sans dents » mouille sa chemise ; réservez dès à présent vos places pour la représentation exceptionnelle donnée en la présence des inconditionnels du régime et adhérents de la Ligue des Amis extraordinaires du Guignol de l’Elysée : Guignol et sa compagne Madelon, Gnafron, le Gendarme, Jack Lang, Jacques Attali le plagiaire, Manuel Valls, Bruno Leroux (Président du fan-club et lèche-botte d’honneur), Claude Bartolone, de ses porte-parole Pierre Bergé, Xavier Niel, Matthieu Pigasse, Edwy Plenel, ainsi que son harem, Anne Hidalgo, Ségolène Royal, Valérie Trierweiller, Julie Gayet, des Rapetou trotskystes qui ont colonisé la direction du Parti Socialiste : Jean-Christophe Cambadelis, Harlem Désir, Julien Dray, Jean-Marie Le Guen, et  des clients habituels et serviles dont la présence sera tolérée par leur « patron » patricien : Yannick Noah, Audrey Pulvard, Roselyne BachelotStéphane Guillon, Nicolas Bedos, Laurent Ruquier, Aymeric Caron, fidèles habitués des mangeoires élyséennes, ainsi que l’aristocratie pédérastique de l’Assemblée Nationale : Jean-Luc Romero, Sergio Coronado, Franck Riester, et de la mairie de Paris : Bruno Juilliard, 1er adjoint, Rémi Féraud, Ian Brossat, Christophe Girard ; les membres du  « Cabinet noir antisarkozyste » de l’Elysée seront bien présents, en premier le meneuse de revue,   Jean-Pierre Jouyet – secrétaire général de la République Française et manipulateur en chef -, mais leurs identités ne peuvent être révélées ici pour des raisons de « sécurité nationale ».

Inscrivez-vous dès à présent, le nombre de places étant limité pour ce spectacle rare!

guignol_definitif

Guignol et Madelon, Gnafron, le Gendarme , Flanby et toute la troupe seront là pour vous offrir un moment de gaîté !


Néo-socialisme et deconstructivisme sociétal ;-)

bobo

Les bobards du « bobo » – dédié à Aymeric Caron

Comme chacun peut le constater depuis deux ans et demi, le néo-socialisme n’a plus aucun point commun avec le socialisme de nos anciens,  tel qu’il se manifestait dans nos jeunes années. C’était alors des ouvriers, des artisans ou commerçants, de petits fonctionnaires, de modestes gens qui en étaient l’émanation dans nos villes et villages ; des gens honnêtes, généreux et courageux, disponibles pour les plus faibles de notre société ;  des gens respectables en tout cas,  quelle que soit notre opinion !

Mais insensiblement, après que la direction eut été investie et conquise par des trotskystes issus de la mouvance post « soixante-huitarde », des délinquants qui cheminèrent au sein des associations lycéennes ou étudiantes dont ils prirent insidieusement le contrôle afin de les utiliser comme coffre-fort et les vider de leur substance et de leurs moyens en détournant à des fins personnelles les fonds dont elles disposaient (CAMBADELIS – 2 condamnations judiciaires définitives – DESIR – une condamnation définitive -, Julien DRAY – un rappel à la loi pour des dépenses somptuaires réglées par la carte bancaire de mouvements lycéens – Jean-Marie LE GUEN,  impliqué mais non condamné), surnommés les « RAPETOU de la POLITIQUE » ou « LA BANDE DES QUATRE ».  Ces gens-là, qu’utilisa et manipula François MITTERRAND pour tous ses mauvais coups contre ses adversaires politiques, ont infesté et colonisé de l’intérieur le Parti Socialiste, conquis les postes de responsabilité, l’ont pourri et asséché jusqu’à le transformer en une autre entité totalement différente.

  • Ils incarnent le socialisme d’aujourd’hui, avec cette « novlangue »  héritée du jargon des syndicats de l’éducation nationale,
  • cette bienpensance désespérante  qui n’est qu’émotion feinte et superfétatoire pour jouer la comédie médiatique,
  • cette pensée unique urticante déniant à toute expression originale la possibilité de s’exprimer sans que son auteur ne soit immédiatement taxé de « beauf », « fasciste », « antisémite », « raciste », « homophobe »  ;
  • cet accaparement de la presse de gauche (subventionnée par l’état, car cela limite les investissements !) et des médias audiovisuels entre les mains de « rastignac » arrivistes constitués dn groupe financiers « de gauche » que sont Pierre BergéXavier Niel Matthieu Pigasse  qui en attendent de fructueux retours sur investissement pour leurs affaires professionnelles, après les avoir placés au service exclusif de la « bienpensance » et du communautarisme LGBT, concubinage malsain qu’il faudra bien un jour dénoncer les conflits d’intérêt, puisque ce ne sont sûrement pas les magistrats du Syndicat de la Magistrature ou Christiane TAUBIRA qui le feront ;
  • enfin, cette présence permanente et étouffante des hérauts de la pensée unique  dans les médias :  l’information bien sûr totalement cadenassée pour censurer, taire, minorer ou falsifier les annonces de tout fait contraire à leurs intérêts ;  mais aussi dans des domaines aussi anodins que la variété ou Laurent RUQUIER, parce qu’il est homosexuel et de gauche,  règne sans partage sur le service public, avec des complices aussi détestables qu’Aymeric CARON ou Nicolas BEDOS, tenant en permanence des propos hostiles aux adversaires du pouvoir et caricaturant sans vergogne leurs propositions ; mais aussi Anne-Sophie LAPIX, Elisabeth QUIN, Patrick COHEN, et la « tâche » journalistique absolue,  le summum de la vacuité intellectuelle, Frédéric HAZIZA,  qui limitent leur déontologie journalistique au service des intérêts de leur chapelle communautaire et la censure immédiate de toute opinion autre que la leur.
  • Et je ne parlerai pas des excès permanents de CANAL PLUS, avec sa présentation d’une information dirigée et manipulée par sa chaîne I’TELE avec Audrey PULVARD  en tête de gondole, et des émissions à sens unique que sont LE PETIT JOURNAL,  NULLE PART AILLEURS  ou celles de Maïtena BIRABEN  avec ses commissaires politiques !
  • Dans les émissions littéraires, il est difficile d’échapper à des auteurs aussi pompeux que Henry Bernard LEVY, Pierre Marc BENHAMOU, ou Jacques ATTALI  dont les engagements politiques sont bien connus, alors qu’en matière théâtrale,  les seuls intervenants autorisés se limitent au couple homosexuel Jean Michel RIBES (Théâtre du Rond Point) et Olivier PY  (Festival d’Avignon), amis personnels du clown BOZZO et du budget de l’Etat qui subventionne leurs activités !

Et quelle image plus attrayante pour le néo-socialisme que ce Conseil Municipal de PARIS, dirigé par un Maire atteinte du syndrôme de Stockholm du fait de son péché originel d’hétérosexualité, dans un Conseil  entièrement pétri à son image par Bertrand DELANOE, l’ancien maire homosexuel, aujourd’hui contrôlé et dominé par le lobby LESBIEN-GAY-BISEXUEL-TRANSEXUEL.

Oui, le néo-socialisme et l’image qu’il donne de la France, c’est cela :

 

 


Sensation pour la saint François : le vice reçu en audience par la vertu !

Le vice et la vertuDans ses « Mémoires d’Outre Tombe », CHATEAUBRIAND avait déjà évoqué de manière saisissante l’arrivée de François Hollande et de Manuel Vall-SS au Vatican, peu avant d’être reçus dans le cadre de l’audience  sollicitée auprès du souverain pontife :

 » Ensuite, je me rendis chez le Pape : introduit dans une des chambres qui précédaient celle du souverain pontife, je ne trouvai personne ; je m’assis dans un coin et j’attendis. Tout à coup une porte s’ouvre: entre silencieusement le vice appuyé sur le bras du crime, M. de Mollandouille marchant soutenu par M. Vall-SS ; la vision infernale passe lentement devant moi, pénètre dans le cabinet du Pape et disparaît. »

Cette rencontre nous est ensuite narrée par les nombreux médias présents sur place.

… A l’occasion de la St François, rencontre glaciale au Vatican entre le Pape et M. de Mollandouille, honte de son pays : sa Sainteté a le regard franc, direct, fixant l’autre droit dans les yeux ; ce dernier, comme d’habitude, baisse la tête, fuit ce regard, préfèrant observer les boutons de la pélerine de son hôte, air fourbe, hypocrite, sournois, malsain qui le caractérisent.
Dans le secret de leur entretien, l’homme en blanc aurait dit à l’homme teint :

 » Président Mollandouille !… AntiPape Bergé !…  Intrigant Vall-ss ! Parjure Taubira !… avant un an, je vous cite à paraître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste jugement ! Maudits ! Maudits ! Maudits ! Tous maudits jusqu’à la treizième génération de vos races. »

Comme par décence le Vatican ne communique jamais sur le contenu des entretiens entre le saint Père et son invité, Mollandouille, avec son honnêteté morale et intellectuelle, a eu tout loisir de parader devant les médias en donnant une interprétation très personnelle de cette audience, faisant état d’un large accord avec le Pape, notamment sur les sujets sensibles qui avaient provoqué l’indignation des catholiques français, tels que :

  • le « mariage pour tous »,
  • la  » gestation pour autrui »,
  • la « procréation médicalement assistée »,
  • la « théorie des genres » enseignée aux enfants même dans les établissements catholiques,
  • l’ « interruption volontaire de grossesse considérée comme simple moyen de contraception remboursée à 100% par la sécurité sociale »,
  • l’ « euthansie, l’aide au suicide et à la fin de vie pour les personnes âgées ou à charge devenues encombrantes »,
  • les « soutiens moral, matériel et financier dus aux activistes de Pierre Berger, Femens et Act’Up, lors des opérations de destruction des lieux de culte catholiques et de profanation des autels pendant la célébration des offices,
  • la condamnation à priori et l’exécution publique du comique DIEUDONNE sans jugement avec louanges et félicitations pontificales à l’intégrité de journalistes de service public tels Patrick COHEN ou Frédéric HAZIZA qui ont permis d’éliminer ce bouffon, et d’ainsi sauvegarder les intérêts financiers de la LICRA ;
  • les canonisations d’Audrey PULVARD,  Nicolas BEDOS et Stéphane GUILLON au rang des grands saints qui ont fait la France aux côtés de Louis IX le Pieux et de Jeanne d’Arc, en remerciement des actions d’activisme et de propagande du Parti Socialiste (devenu social-libéral) qu’ils mènent sans trêve ni repos depuis des années,
  • le « culte à l’être suprême pédophile qui sera rendu à Pierre Bergé dès qu’il aura rejoint son frère Lucifer Satan aux enfers.

Un si large et inespéré accord que le Tartarin national, incarnation vivante de la laïcité franc-maçonne anti-catholique et mesquine,  a invité le Pape à bien vouloir accepter une invitation en France pour honorer de sa présence les « Gays games » obtenus par Pierre BERGE que le pays aura l’honneur d’organiser et les contribuables de financer en 2018.